Humilité. L’ancien Premier ministre Abderrahmane El Youssoufi a été inhumé, vendredi, au cimetière Chouhada de Casablanca après la prière d’Ad-Dohr, en présence d’un nombre restreint des proches du défunt en raison du contexte exceptionnel de l’état d’urgence sanitaire.

L’ancien premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) a été accompagné à sa dernière demeure notamment par le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, et l’actuel chef du parti de la Rose, Driss Lachgar.

El Youssoufi est décédé, dans la nuit de jeudi à vendredi, à Casablanca, à l’âge de 96 ans. Il a été hospitalisé, dimanche dernier, dans la clinique Cheikh Khalifah de la métropole, où il avait été admis en réanimation suite à un problème de santé

Selon les sources du site arabophone Hespress.com, El Youssoufi a été inhumé au cimetière des Chouhada sur instruction du roi Mohammed VI, qui suivait son état de santé pendant son hospitalisation.

+ Il souhaitait être enterré près d’Abdallah Ibrahim +

La même source a indiqué que des contacts ont été entrepris avec l’épouse du défunt et son proche ami Boudrika pour savoir si le regretté avait recommandé de son vivant un endroit précis pour son inhumation avant de proposer de l’enterrer près de la tombe d’Abdellah Ibrahim, un des dirigeant de l’Union nationale des forces populaires (UNFP) et quatrième Premier ministre marocain après l’indépendance, décédé en septembre 2005.

Natif de Tanger le 8 mars 1924, le défunt avait rejoint les rangs du mouvement national alors qu’il était encore élève interne au Lycée Moulay Youssef de Rabat.

Il fut membre du secrétariat général de l’UNFP, qui va devenir en 1975 l’Union socialiste des forces populaires (USFP), et rédacteur en chef de son organe “Attahrir” entre 1959 et 1965.

En février 1998, feu Hassan II le chargea de former le gouvernement d’alternance, qu’il présentera au regretté Souverain le 14 mars.

Après la disparition de feu Hassan II, le Roi Mohammed VI le maintient à la tête du gouvernement en lui rendant un vibrant Hommage. Il est resté en poste jusqu’au 9 octobre 2002.

Articke19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.