La police « Al Massira » relevant du district de sûreté d’Anfa à Casablanca a interpellé, mercredi soir, un homme de 47 ans pour séquestration présumée et coups et blessures sur son fils mineur à l’aide d’un objet contondant, et pour atteinte volontaire en utilisant une substance brûlante.

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les services de la sûreté nationale avaient reçu une notification concernant l’usage par le suspect d’actes de tortures à l’encontre de son fils mineur, âgé de 15 ans, ce qui a nécessité une intervention immédiate et l’interpellation du père « en flagrant délit de ligotage » de son fils avec une chaîne de fer à l’intérieur du domicile familial, et de brûlures de deuxième degré sur plusieurs parties du corps de l’enfant.

Le suspect a également asséné des coups et blessures à son fils en utilisant un objet contondant, et lui a rasé une partie des cheveux de la tête.

L’enfant victime a été secouru et évacué à l’hôpital universitaire Ibn Rochd pour recevoir les soins nécessaires, tandis que les objets ayant servi à ligoter et à violenter le mineur ont été saisis, ajoute le communiqué.

Le père mis en cause a été, quant à lui, placé en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire ordonnée par le parquet compétent, afin de déterminer les motifs de ces actes criminels et identifier leurs tenants et aboutissants, conclut la DGSN.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.