La Chambre des conseillers du Japon a procédé, mercredi, à l’adoption de la convention de non-double imposition entre le Royaume du Maroc et le Japon.

Cette convention a été signée le 8 janvier dernier à Rabat au siège du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger à l’occasion de la cinquième session de la Commission Mixte.

L’adoption par le parlement japonais de cette convention fiscale intervient à quelques jours après le passage par la Chambre des Conseillers, le 14 mai dernier, de l’accord pour la promotion et la protection des investissements, ce qui atteste de l’importance qu’accorde le Japon au Royaume en tant que partenaire économique de premier plan en Afrique, indique un communiqué de l’ambassade du Maroc à Tokyo.

Ces deux importants instruments juridiques permettront d’insuffler une nouvelle dynamique aux relations économiques bilatérales et de renforcer la présence du secteur prive japonais au Maroc représenté actuellement par 72 entreprises, dont les sept majors de l’industrie automobile, de l’énergie, de la chimie, de la banque et de la logistique, ajoute-t-on de même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.