A la veille des élections présidentielles américaines, il faut avoir deux fers au feu, dit-on. Le Maroc a rouvert un canal de communication avec le Parti démocrate américain via le groupe de relations publiques « Glover Park », selon le site arabophone « elaphmorocco.com ».

Le site, qui cite « Africa Intelligence », a ajouté que le Maroc veut accéder à toutes les portes aux Etats-Unis à l’approche de l’élection présidentielle » de novembre prochain dans laquelle le républicain Donald Trump devra affronter le candidat démocrate Joe Biden.

La même source a indiqué que le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, aurait repris le contact, le 11 mai, avec le groupe de lobbying « Glover Park » dirigé par Joel Johnson, un ancien conseiller du président américain Bill Clinton.

Comme ce fut le cas en 2018, Glover Park agira en tant que délégué de JPC Strategy dirigé par James Christoferson, un proche collaborateur du Parti républicain qui a été choisi sur cette base pour remplacer le démocrate Edward Gabriel à la tête du lobby marocain à Washington.

Gabriel a été ambassadeur de son pays à Rabat entre 1997 et 2001.

Selon la même source, la première mission de « Glover Park » s’est achevé en août dernier, quand Andre King, son associé en charge du Maroc, a créé sa propre société qui poursuivra son action pour le Royaume, sous l’égide de JPC.

A Rabat, c’est un silence radio à ce sujet.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.