C’est la 1ère prière en public depuis deux mois. Suite à l’autorisation officielle des cérémonies religieuses le 23 mai en France, près de 2.500 musulmans ont participé dimanche à la prière du Aïd El Fitr, au stade Louison-Bobet à Levallois-Perret (région parisienne), tout en respectant les gestes barrières imposés par les autorités.

Selon France Info, Ali Essebki, président de l’union des musulmans de Levallois, s’est réjouit du respect des distances de sécurité.

« On voit clairement que les distances de sécurité sont respectées. C’est dégagé, personne ne se touche, c’est magnifique ! ».

Les mains aspergées de gel désinfectant puis placés à un mètre les uns des autres, les fidèles ont accompli la prière collective tout en portant un masque.

« On est très content d’avoir pu célébrer… Très, très, très content de la très bonne organisation», s’est félicité l’imam de Levallois-Perret au même média, tout en pensant « aux autres mosquées qui n’ont pas pu s’organiser et qui ont toujours peur de la crise sanitaire ».

Un exemple de spiritualité et de civisme, affirme-t-on.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.