Vers un retour graduel à la normale. Les autorités marocaines ont décidé de lever l’interdiction de circuler la nuit sans « un laisser-passer » délivré par la Wilaya ou préfecture, et ce, après la fête de « Aïd Al-Fitr », a rapporté le site semi-officiel Le360.

La procédure de contrôle nocturne de la circulation exigeant « un laissez-passer » en vigueur depuis le début du mois de Ramadan sera abandonnée immédiatement après l’Aïd, affirme le site.

Toutefois, souligne la même source, la sortie des citoyens dans la rue sans un motif valable et sans une autorisation justifiant la nécessité du déplacement, « ne sera pas tolérée ».

Cette décision intervient après que le gouvernement El Othmani ait officiellement annoncé qu’il permettrait aux opérateurs économiques de reprendre leurs activités immédiatement après l’Aïd, c’est-à-dire à partir de la semaine prochaine, à l’exception des sociétés et entreprises qui ont été suspendues par des décisions administratives rendues par les autorités compétentes.

Rappelons que, dans un communiqué publié le 23 avril, le ministère de l’Intérieur avait annoncé une « interdiction » de circuler la nuit de sept heures du soir à cinq heures du matin, et ce, à partir du début du mois sacré de Ramadan.

Le Royaume a prolongé l’état d’urgence sanitaire de trois semaines, c’est-à-dire jusqu’au 10 juin. Il s’agit de la deuxième extension depuis l’annonce de l’état d’urgence sanitaire le 20 mars dernier.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.