Trois cents Marocains ont rejoint, ce vendredi matin, leur patrie après avoir été bloqués pendant 70 jours au préside occupé de Ceuta, suite à la fermeture des frontières du Royaume le 13 mars dernier afin de faire face à la pandémie du coronavirus (Covid-19)

Les personnes rapatriées dans des bus, pourront rejoindre leur domicile, après un confinement de 14 jours minimum dans des hôtels situés près de la ville de M’diq, selon les autorités locales.

Les responsables espagnols de la ville de Ceuta affirment que l’opération de rapatriement des ressortissants marocains devrait se poursuivre dans les jours à venir « de manière échelonnée », a rapporté Europa press.

Pour rappel, 500 personnes qui étaient bloquées dans l’autre enclave de Melilla ont bénéficié d’un rapatriement la semaine dernière, et ils sont actuellement mis en quarantaine dans des hôtels à Saïdia, près d’Oujda.

Tout est bien qui finit bien, dirait-l’autre. Toutefois, pas moins de 33.000 autres Marocains sont encore coincés, depuis des semaines, un peu partout dans le monde et attendent avec impatience leur rapatriement.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.