Le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi, a appelé à un déconfinement progressif afin de sauver l’économie tout en mettant en place un contrôle strict de respect des mesures de prévention sanitaire par les unités industrielles.

« L’économie ne doit pas rester stagnante et la population active doit ressortir. Il n’est pas raisonnable que les gens restent longtemps confinés… Le confinement sanitaire ne peut pas, par exemple, durer encore 2 ou 3 mois. Le pays doit retrouver son activité et sauver son économie. Il nous faut donc sortir du confinement », a souligné Lahlimi dans une interview publiée par l’hebdomadaire Al Ayam.

Selon lui, le déconfinement doit être progressif en autorisant d’abord à la population active à retourner au travail avec un dépistage précoce, un suivi de l’évolution de la pandémie et en mettant à disposition la capacité hospitalière nécessaire, les masques de protection et tous les moyens de prévention, en plus d’un contrôle strict des unités de production.

Lahlimi a également mis l’accent sur le rôle que doit jouer le citoyen dans le processus de déconfinement, soulignant que ce dernier doit à son tour être conscient de la nécessité de se protéger, de respecter les consignes du port du masque, de stérilisation de son environnement, et de distanciation sociale.

Dans une note d’analyse publiée récemment, le Haut commissariat au plan (HCP) avait averti qu’à défaut d’une « discipline individuelle de la part de chacun de nous, la pandémie pourrait, en moins de 100 jours, comme l’estime, l’un des scénarios de déconfinement les plus plausibles, multiplier par 8 le nombre des cas touchés par l’infection, doubler les besoins de lits de réanimation et mettre en échec la politique nationale d’hospitalisation des cas actifs ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.