Le non-port du masque au Qatar est passible, à partir de ce dimanche, de sanctions pouvant aller jusqu’à trois ans de prison, dans le cadre des mesures préventives décidées en vue d’endiguer la propagation du coronavirus dans le pays. 

Dans sa décision, le gouvernement a rendu obligatoire le port du masque en public, avec des peines très lourdes pour les contrevenants allant jusqu’à trois ans de prison et jusqu’à 200.000 rials (environ 50.900 euros) d’amende et ce, « jusqu’à nouvel ordre ».

Plus de 32.000 contaminations au nouveau coronavirus ont été recensées au Qatar et 15 personnes en sont mortes. Les restaurants, cinémas, écoles, centres commerciaux et mosquées ont été fermés mais les chantiers de construction -notamment ceux liés à la Coupe du monde de football 2022- ont été maintenus avec la mise en place de règles de distanciation physique et port obligatoire du masque depuis le 26 avril.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.