Une bonne nouvelle annoncée par un expert international Marocain. Le Directeur scientifique de l’opération « Warp Speed », le Marocain Moncef Slaoui, a affirmé vendredi que les Etats-Unis seront capables de produire « quelque centaines de millions » de doses d’un vaccin contre la COVID-19 d’ici fin 2020.

« J’ai très récemment examiné des données préliminaires d’un essai clinique sur un vaccin pour le coronavirus. Ces données ont davantage renforcé ma confiance quant au fait que nous serons capables de produire quelque centaines de millions de doses d’ici la fin de 2020 », a souligné Dr Slaoui, qui s’exprimait depuis les jardins de la Maison Blanche suite à l’annonce officielle de sa nomination par le président américain Donald Trump pour conduire l’effort visant le développement d’un vaccin contre le coronavirus.

« Je crois que les objectifs de l’opération Warp Speed sont à la fois très crédibles et très difficiles », a-t-il dit. « Cependant, je suis très confiant que notre équipe intergouvernementale, avec le soutien de l’armée et nos partenaires du secteur privé, sera en mesure d’atteindre ces objectifs », a-t-il assuré.

« Nous allons également nous concentrer sur l’accélération du développement de médicaments pour ceux qui ont malheureusement déjà été contaminés par le virus tout en optimisant les tests de diagnostique », a ajouté l’immunologue marocain de renom.

+ En 2016, Dr Slaoui a été reconnu comme l’un des « 50 plus grands leaders mondiaux +

Le président américain Donald Trump a officiellement nommé vendredi à la Maison Blanche le marocain Moncef Slaoui comme Directeur scientifique de l’opération « Warp Speed », un effort inédit visant à préparer « très rapidement » un vaccin pour la Covid-19.

« Nous sommes fiers d’annoncer (…) que le chef scientifique d’Operation Warp Speed sera le Dr Moncef Slaoui, un immunologiste de renommée mondiale qui a aidé à créer quatorze nouveaux vaccins (…) en dix ans pendant son passage dans le secteur privé », a annoncé le président Trump au Rose Garden.

Le président américain a qualifié Dr Slaoui de « l’un des hommes les plus respectés au monde dans la production et la formulation de vaccins », notant que l’objectif de l’opération Warp Speed était « d’achever le développement puis de fabriquer et de distribuer un vaccin anti-coronavirus éprouvé le plus rapidement possible”.

Le président Trump a également nommé le général Gustave Perna pour aider à superviser l’opération Warp Speed. Natif d’Agadir en 1959, le Dr Slaoui qui profitait d’une retraite dorée en Pennsylvanie au terme d’une riche carrière de plus de 30 ans chez le groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK), avait fait des études post-doctorales à la prestigieuse Harvard Medical School et à la Tufts University School of Medicine, à Boston.

En 1988, Moncef Slaoui rejoint GSK où il commence une carrière très distinguée dans la recherche et développement (R&D) de vaccins et a dirigé le développement de nombreux vaccins qui sont utilisés dans le monde entier. En 2016, il a été reconnu comme l’un des « 50 plus grands leaders mondiaux » par le magazine Fortune pour son travail sur les maladies sous-recherchées qui sont courantes dans le monde en développement.

Cet ancien professeur d’immunologie à l’Université de Mons, en Belgique, est l’auteur de plus de 100 articles et présentations scientifiques et est membre du conseil d’administration de plusieurs fondations médicales internationales.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.