Les services du FBI américain ont révélé « par inadvertance« l’identité d’un diplomate saoudien qui a travaillé dans les ambassades de Riyad aux Etats-Unis, en Malaisie et au Maroc, soupçonné d’avoir fourni un « fort soutien » à deux des participants aux attaques terroristes du 11 septembre 2001.

Le nom du diplomate saoudien en question figure sur un document qu’un haut responsable du FBI a remis à un tribunal fédéral dans le cadre d’un procès intenté par les familles des victimes des tours jumelles de New York qui accusent Riyad de complicité dans les attaques du 11 septembre, selon le site américain « Yahoo ».

Il s’agit d’un certain Mussaed Ahmad Al Jarrah, un ancien responsable au ministère saoudien des Affaires étrangères, qui a été affecté à l’ambassade saoudienne à Washington DC entre 1999 et 2000.

Ahmed Al-Jarrah était notamment chargé de la supervision des activités des fonctionnaires du ministère saoudien des Affaires islamiques dans les mosquées et les centres islamiques financés par l’Arabie saoudite aux États-Unis, a précisé Yahoo News.

Le document révélé par le FBI laisse penser qu’Al Jarrah a fourni une assistance à deux des terroristes d’al-Qaïda, qui ont perpétré l’attaque terroriste, qui a visé le World Trade Center à New York.

Selon Yahoo news, cette révélation a mis en lumière les efforts exceptionnels déployés par les hauts responsables de l’administration Trump, au cours des derniers mois, visant à empêcher la fuite de documents internes à ce sujet et leur divulgation au public.

Pour rappel, le quotidien « The Wall Street Journal » avait révélé, en septembre dernier, en se référant à un document d’un tribunal, que le FBI a informé les familles des victimes des attentats de septembre 2001, des soupçons pesant sur un responsable saoudien dont le nom figurait dans un rapport de 2012 mais sans en divulguer le nom.

Brett Eagleson, porte-parole des victimes des attaque terroriste du 11 septembre 2001, a indiqué que le FBI tente de « dissimuler l’implication de l’Arabie saoudite ».

Les attaques du 11 septembre 2001 ont fait 2.976 victimes, dont 2.753 au World Trade Center de New York.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.