C’est du domaine public. Les États-Unis ont livré 21 véhicules, d’une valeur de plus d’un million de dollars aux Forces armées royales (FAR) dans le cadre de la coopération bilatérale a rapporté lundi le site defenceweb.

Le commandement de l’armée américaine en Afrique a indiqué que les véhicules ont été remis le 6 mai à l’unité des opérations spéciales des FAR, couronnant 3 ans de coopération étroite pour former et équiper cette unité grâce à une subvention de 18 millions de dollars, selon le site américain defence

Selon des photos publiées par l’ambassade des États-Unis au Maroc, il s’agit de véhicules de marque Toyota Land Cruise.

La livraison de ces véhicules marque une étape cruciale pour améliorer la capacité de l’unité marocaine à mener des opérations spéciales ainsi que le commandement et le contrôle internes de l’unité d’ici la fin de cette année, a souligné l’armée américaine.

Le bureau de coopération en matière de sécurité de l’ambassade des États-Unis et la garde nationale américaine de l’Utah ont établi une relation avec l’unité des forces spéciales marocaines depuis le début de la formation en 2017, avec de nombreux événements de formation combinés se déroulant chaque année à Tifnit ainsi que dans d’autres zones.

Le colonel Abderrahim Maddah, commandant en chef du centre de formation de la zone sud des FAR à Tifnit, dans la région du Souss-Massa, a rencontré le haut responsable de la défense de l’ambassade des États-Unis à Rabat, le colonel Kenneth Gjone, pour compléter le transfert, a précisé le site spécialisé dans les question de défense.

« Bien que cette livraison marque l’achèvement de ce projet de coopération pluriannuelle en matière de sécurité avec le Maroc, les relations entre les militaires de nos deux grands pays sont solides et continueront de se développer au cours des prochaines années », a déclaré Gjone.

L’unité des FAR a une grande expérience de formation avec plusieurs unités d’opérations spéciales américaines.

« Les éléments de l’unité marocaine ont acquis une excellente réputation grâce à de nombreux exercices de formation. Plus récemment, le commandant du Commandement des opérations spéciales des États-Unis pour l’Afrique, le général de brigade de l’US Air Force Dagvin Anderson, a salué leurs performances exceptionnelles lors de l’exercice multinational Flintlock 2020 en Mauritanie », a déclaré l’armée américaine.

+ En 1777, « le Maroc est devenu le premier pays à reconnaître notre nouvelle nation » +

« Nous n’avons jamais perdu de vue qu’en 1777, alors que les États-Unis se battaient pour l’indépendance, le Maroc est devenu le premier pays à reconnaître notre nouvelle nation », a déclaré le général de brigade de l’US Air Force Steven de Milliano, directeur adjoint de la Direction de la stratégie, de l’engagement et des programmes, Commandement des États-Unis pour l’Afrique.

« Notre amitié, établie il y a plus de deux siècles, reste forte avec le Maroc, un partenaire de premier plan en matière de sécurité, en assurant un leadership régional à travers des exercices, des programmes de formation et une coopération antiterroriste. Ce transfert de véhicule démontre notre engagement mutuel et nos valeurs partagées ».

« Nous saluons le professionnalisme, la discipline et le dévouement des Forces armées royales marocaines sous la direction de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et de l’inspecteur général Abdelfattah Louarak », a déclaré l’ambassadeur américain au Maroc, David T. Fischer, « et nous sommes fiers d’être partenaire du Maroc pour le développement de l’unité marocaine des opérations spéciales ».

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

  1. toute aide de quelle nature qu’elle soit ; est le signe d’un respect profond vers le receveur
    donc il y a un respect et une reconnaissance de l’autre
    merci USA c’est au Maroc maintenant de bien analyser , à long terme ce don , et faire bon usage

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.