Les autorités sud-coréennes ont annoncé, mardi, le recours aux données des téléphones portables pour retrouver les personnes ayant fréquenté les boîtes de nuit de Séoul où est apparu un foyer de contamination.

Mardi matin, 101 cas étaient liés au foyer de contamination situé à Itaewon, un des quartiers branchés de Séoul, a déclaré à la presse le maire de la capitale, Park Won-soon.

La ville a obtenu une liste de 10.905 personnes qui ont fréquenté ce quartier grâce aux données des téléphones portables fournies par les opérateurs.

Un SMS leur a été envoyé, les invitant à se faire tester, a-t-il indiqué, notant que plus de 7.000 personnes ayant fréquenté ce quartier au cours des deux dernières semaines ont été testées.

Un total de 27 nouveaux cas a été recensé mardi en Corée du Sud, peuplée de 52 millions d’habitants, portant à 10.963 le nombre des personnes positives au Covid-19, selon les autorités.

Cette hausse du nombre des contaminations intervient à un moment où le pays a assoupli les mesures de distanciation sociale en vigueur depuis mars.

Fin février, la Corée du Sud était le deuxième pays le plus touché par le coronavirus, après la Chine où il était apparu, mais les autorités étaient parvenues à maîtriser la situation.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.