Remettant son artillerie idéologique au gout du jour, le parti islamiste du PJD qui dirige le gouvernement et dont les membres les plus révoltés par le festival Mawazine savent qu’il est piloté directement par le secrétaire particulier du roi qui lui accorde son patronage.

Pire encore, le PJD demande ni plus ni moins que l’annulation pure et simple de l’événement. A tel point que l’affaire sera débattue en direct au parlement dans une séance qui promet des éclats de voix.

 

image

 

Selon le site Actu-Maroc, il s’agit d’une crise d’urticaire de cette formation conservatrice vis à vis d’un festival qu’ils jugent amoral et contraires aux valeurs profondes des marocains.

C’est le spectacle offert par la chanteuse américaine Jennifer Lopez qui a assuré l’ouverture de cette édition 2015 en petite tenue avec ses danseuses et dans une chorégraphie érotique qui a mis le feu aux poudres en raison de sa retransmission en direct sur la deuxième chaîne de télévision qui relève du pôle public.

La tension est si grande au sein d’une large frange du parti du premier ministre qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin qu’elle va jusqu’à demander la démission du ministre de la communication, Mustapha El Khalfi, qui en est issu.

Une vraie poudrière que cette situation car à travers cette levée de bouclier, les islamistes s’attaquent à un gros morceau.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.