La Fédération royale marocaine (FRMF) a décidé d’attendre le feu vert du gouvernement pour la reprise des compétitions nationales, a indiqué la fédération sur son site web à l’issue de la réunion de son Comité directeur.

Lors de cette réunion, le Comité directeur de la fédération a procédé à la formation d’une « commission présidée par le vice-président de la FRMF, Hamza El Hajoui et composée des présidents de la Ligue nationale de football professionnel (LNFP) et la Ligue nationale de football amateur (LNFA) et des représentants des commissions médicales afin d’étudier les solutions réalistes pour la reprise de l’activité footballistique dans le Royaume », précise le communiqué publié par les responsables de la balle ronde.

+ Suspension de toute compétition depuis le 14 mars, jusqu’à nouvel ordre à cause du Covid-19 +

Cette commission devrait entamer ses travaux et réunions dès sa constitution jeudi dans « la perspective d’élaborer une vision globale en respect des aspects techniques et mesures sanitaires de la pratique footballistique. Cette reprise dépendra du feu vert des autorités publiques compétentes ».

La FRMF avait annoncé, le 14 mars, la suspension de toute compétition jusqu’à nouvel ordre en raison de la pandémie du coronavirus.

Lors d’une vidéoconférence, jeudi, le président de la fédération Fouzi Lekjaa a indiqué que la FRMF suit de très près, en coordination avec les pouvoirs publics, l’évolution de la pandémie et ses répercussions sur le football national.

« Depuis le début de la pandémie, la FRMF a pris plusieurs mesures préventives en coordination avec les pouvoirs publics, dont la programmation de matches à huis clos puis la suspension de tous les matches, toutes catégories confondues », a expliqué Lekjaa.

Pour rappel, le gouvernement marocain a prolongé l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 20 mai.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.