La chanteuse syrienne Assala Nasri, qui participe au festival Mawazine au Maroc, est revenue lors de la conférence de presse qui précède son concert à Rabat ce soir sur sa position quant au régime de Bashar Al-Assad, rapporte le site ‘Tunismag.com’.

Interrogée par la journaliste libanaise Nidhal Al Ahamdiyeh si elle aurait reçu de l’argent du Qatar pour s’attaquer à Bashar Al-Assad, la célèbre chanteuse a qualifié ladite journaliste par « attardée mentale » avant de répondre qu’elle n’a aucun lien avec le Qatar ni avec ses dirigeants, ajoute la même source.

Les propos d’Assala Nasri interviennent malgré les recommandations des responsables du festival Mawazine à la chanteuse de ne pas aborder le sujet de la Syrie et ses potions politiques.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.