Paléontologie. Au Maroc, il y a des millions d’années, le vaste plateau rocheux de Kem Kem, qui s’étend du sud de Tafilalet à la frontière avec l’Algérie, était peuplé d’animaux les plus gigantesques que la terre ait connu de son histoire.

Selon le site scientifique ZooKeys, une équipe de paléontologues marocains, européens et américains a récemment découvert dans cette zone des fossiles des dinosaures les plus gigantesques.

Les chercheurs ont notamment signalé, les quatre théropodes (l’Abelisauridae, le Spinosaurus, le Carcharodontosaurus et le Deltadromeus) ainsi que plusieurs des ptérosaures, qui sont des reptiles volants, et des fossiles de crocodyliformes.

Selon le Pr David Martill de l’Université de Portsmouth, nombreux de ces animaux dépendaient des poissons qui étaient en abondance dans cette zone qui abritait aussi l’Onchopristis, un poisson-scie géant caractérisé par des dents en forme de harpon.

« Il s’agit du travail le plus complet sur les vertébrés fossiles au Sahara depuis les travaux du paléontologue allemand Ernst Freiherr Stromer Von publié dans son dernier ouvrage en 1936 », a ajouté Martill.

Les paléontologues, qui ont participé à cette étude, appartiennent au Musée d’histoire naturelle de Paris, aux universités américaines de Detroit, Chicago et Montana, aux universités britanniques de Portsmouth et Leicester, à l’université canadienne de McGill, et à l’Université Hassan II de Casablanca.

Article19.ma