Le réalisateur marocain, Nabil Ayouch, lors de sa dernière sortie médiatique sur la chaîne Hit radio à propos de l’interdiction de son film, a révélé que la Commission qui décide si une production cinématographique doit ou non être diffusée au Maroc, « n’a même pas visionné » son film, avant prendre cette grave décision .

Par ailleurs, Ayouch a affirmé qu’aucun membre de la dite-Commission n’était présent au festival de Cannes pour assister à la projection du film, et ce, dans le cadre de la ‘Quinzaine des Réalisateurs’ qui avait sélectionné son œuvre parmi d’autres .

Il a même signalé que le directeur du Centre cinématographique Marocain, Sarim Fassi El Fihri, avait exprimé « sa grande admiration » pour « Much Loved ». Mais…

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.