Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi:

Le Matin :

• Le Conseil de Sécurité, et avec lui la communauté internationale, ne font que peu de cas des gesticulations de l’Algérie sur la question de l’ouverture des Consulats généraux au Sahara marocain. Le Conseil de Sécurité a reçu jeudi un briefing par le Secrétariat des Nations Unies sur la question du Sahara marocain, tel que prévu par la résolution 2494, adoptée le 30 octobre 2019. Contrairement aux vœux de l’Algérie, qui a mobilisé ses relais et galvanisé sa presse officielle et officieuse, le Conseil de Sécurité a, selon des sources diplomatiques auprès de l’ONU, ignoré ses agitations sur l’ouverture des Consulats généraux dans le Sahara marocain, considérant ainsi qu’il s’agit d’actes de souveraineté conformes au droit international et relevant strictement du cadre des relations bilatérales entre le Maroc et ses partenaires africains. Pour rappel, l’Algérie fût le seul Etat parmi les 193 Etats que compte l’ONU à réagir à l’ouverture du Consulat général de l’Union des Comores à Laâyoune, se fendant instinctivement d’un communiqué agressif, et à l’ouverture du Consulat général de Côte d’Ivoire dans la même ville, allant jusqu’au rappel de son Ambassadeur à Abidjan.

• Marchés nationaux: Ravitaillement normal, les prix stables. La commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle des prix et de la qualité a assuré que durant cette semaine, la situation de ravitaillement des marchés est normale et que les prix de la majorité des produits sont stables. « Concernant les légumes saisonniers, le ministère chargé de l’Agriculture veille sur le suivi de la plantation des surfaces en pommes de terre, oignons, tomates, carottes et courgettes », fait savoir la même source, ajoutant que la commission a relevé que les prix de la majorité des produits sont stables.Pour ce qui des prix des fruits et légumes, ils ont poursuivi leur trend baissier cette semaine par rapport à la semaine précédente, souligne le communiqué, précisant que les prix ont diminué de 9% pour la tomate et l’oignon vert, de 6% pour la pomme de terre, de 4% pour la carotte, de 5% pour l’oignon sec et de 2% pour l’œuf. Il a été constaté également une stabilité des prix des viandes rouges et blanches, de même que pour les légumineuses. Aujourd’hui le Maroc :

• Indemnités Covid-19: Tour de vis du gouvernement. Le gouvernement veut verrouiller la procédure d’indemnisation des entreprises impactées par la crise engendrée par la pandémie du coronavirus. Il s’agit en premier lieu de clarifier la notion d’entreprise impactée par le Covid-19. Plus loin encore, les entreprises désirant faire bénéficier leurs salariés du dispositif spécial d’aides doivent être en mesure de justifier une baisse de leur chiffre d’affaires (CA) d’au moins 50% par rapport à l’exercice comptable précédent. Ce n’est pas tout. Le texte de loi exige que le nombre des salariés en arrêt temporaire de travail ne dépasse pas les 50% de l’effectif total de l’entreprise concernée. • La Douane organise une opération de don du sang. L’Administration des Douanes et impôts indirects a annoncé l’organisation d’une opération de don du sang à l’échelle nationale, du 08 du 19 avril, et ce en collaboration avec les centres régionaux de transfusion sanguine. Cette opération connaît la participation de douanières et de douaniers appartenant au corps actif comme sédentaire, indique la Douane. Relevant que la conjoncture actuelle marquée par la lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19) s’accompagne d’un élan de solidarité sans précédent, la même source souligne que « la mobilisation de tous les acteurs est totale et la Douane n’est pas en reste ».

L’Économiste :

• Masques: MHE dit tout! L’instruction donnée est de produire des masques accessibles aux citoyens, qui respectent les exigences de fabrication et de performance recommandées par les normes internationales, affirme le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie Verte et Numérique, relevant que ces masques qui couvrent le nez, la bouche et le menton, répondant aux spécifications techniques de filtration, d’imperméabilité aux gouttelettes de salive, et de respirabilité. « Depuis mercredi 8 avril 2020, plus de 7,8 millions de masques ont été distribués », a-t-il fait savoir notant que l’approvisionnement avance progressivement en vue de couvrir tous les points de ventes et rendre les masques accessibles partout.

• Notation: Le Maroc maintient son grade. Le Maroc a maintenu ses notes auprès des principales agences de notation mondiales. La dernière en date n’est autre que la prestigieuse Standard & Poor’s qui a confirmé l’Investment Grade (BBB) dans un contexte, le moins que l’on puisse dire, difficile de crise sanitaire mondiale induite par le coronavirus. Ainsi, l’agence d’évaluation financière garde les perspectives du Maroc stables. Elle pense, en effet que «l’impact économique et budgétaire défavorable de la pandémie de Covid-19 sera maîtrisé sans endommager durablement et structurellement les paramètres de crédit». Ceci-dit, l’épidémie et ses implications sur l’activité économique entraîneront, d’après les analystes de S&P, un net ralentissement cette année, le PIB tend à stagner en raison de la contraction des exportations ainsi que de la stagnation de la consommation et des investissements.

L’Opinion :

• Parlement: Plénières on line. Les travaux des séances plénières de la Chambre des représentants peuvent être suivis à distance sur son portail électronique et ses pages sur les réseaux sociaux, a annoncé jeudi l’institution. « Les représentants des médias pourront suivre les travaux des séances plénières via le portail de la Chambre et ses pages sur les réseaux sociaux, puisqu’ils n’auront pas la possibilité d’être sur place dans ces circonstances exceptionnelles », souligne la Chambre des représentants dans un communiqué. Cette démarche, précise-t-on, s’inscrit dans le cadre des mesures de prévention prises par le Chambre dans la conjoncture actuelle marquée par la propagation du coronavirus (Covid-19) et qui nécessite la présence d’un nombre réduit de députés aux séances plénières.

• Un numéro vert relatif aux plateformes d’enseignement à distance. Le ministère de l’Éducation nationale a lancé un nouveau numéro vert pour répondre aux demandes et interrogations concernant les plateformes d’enseignement à distance mises en place par le ministère. Ce numéro, destiné à tous les élèves, parents d’élèves, cadres éducatifs et administratifs et tous les citoyens, a été lancé en partenariat avec l’université polytechnique de Benguerir, l’école « 1337 » et l’école « YouCode », a indiqué le ministère dans un communiqué. Ce nouveau service permet à tous les utilisateurs des plateformes en ligne TelmidTICE et « Teams » de les utiliser de manière optimale, en leur renseignant toutes les informations techniques, du lundi au vendredi, de 08h00 à 20h00, sur le numéro vert 0800009361 (appel gratuit).

Al Bayane :

• Marrakech : Des cliniques privées prennent en charge les cas urgents non infectés par le Covid-19. Des cliniques privées de la cité ocre ont décidé de mettre leurs établissements à la disposition de la direction régionale de la santé de Marrakech-Safi, en vue d’accueillir les cas urgents non infectés par le nouveau coronavirus (Covid-19) et ce, dans le cadre des efforts déployés par tous les intervenants à l’échelle nationale pour la lutte contre la propagation de cette pandémie. Dans un communiqué, le Conseil régional de l’Ordre des médecins de Marrakech-Safi a précisé que ces cliniques privées ont pris l’initiative d’apporter leur soutien et assistance gratuitement, afin d’assurer la prise en charge des cas qui leur seront transférés, après coordination, par les services d’urgences des hôpitaux publics.

• Le Maroc a « donné l’exemple » en accordant la priorité à la santé de ses citoyens. Le Maroc a donné l’exemple en accordant la priorité à la santé de ses citoyens avant toute autre considération dans sa lutte contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), a indiqué le site d’Informations australien « Vibe Media ». « Le Maroc a mobilisé les moyens humains et techniques dans un effort exceptionnel pour faire face au virus. En plus des mesures médicales et sanitaires prises à temps, le Royaume prend aussi son économie très au sérieux », a relevé le journal, faisant savoir que « les fondamentaux montrent que l’économie du pays est suffisamment résistante pour supporter, à court terme, les chocs induits par cette crise ». Ainsi, le Royaume a consacré plus de 2,7% de son PIB à la lutte contre cette pandémie, se classant ainsi au 4e rang mondial dans la mobilisation des ressources financières contre Covid-19, a noté Vibe Media, ajoutant que la stratégie marocaine a été saluée au niveau international, non seulement pour l’efficacité de sa mise en œuvre, mais également pour l’implication de toutes les institutions et les composantes de la société marocaine. Libération :

• Hausse de 7,3% de l’activité portuaire au 1er trimestre 2020. Les ports marocains gérés par l’Agence nationale des ports (ANP) ont enregistré un volume total des échanges de 23,4 millions de tonnes (MT) au titre du premier trimestre 2020, en croissance de 7,3% par rapport à la même période un an auparavant. Cette performance a été boostée par la bonne orientation aussi bien des importations qui se sont chiffrées à 15,3 MT (+7,4%), que des exportations avec un volume de 8,1 MT (+7,2%), explique l’ANP dans un communiqué. Les ports nationaux ont ainsi assuré le traitement à l’import de 2,2 MT de céréales (+23,1%), de 2,8 MT de charbon (+12,5%) et de 2,3 MT d’hydrocarbures, précise la même source.

• Campagne sucrière du Gharb: Premiers résultats « très encourageants ». Les premiers résultats de la campagne sucrière dans la région du Gharb sont « très encourageants » avec un rendement moyen de 70 T/Ha, contre seulement 59 T/Ha pour la campagne précédente, selon la Direction régionale de l’agriculture de Rabat-Salé-Kénitra. Les rendements varient entre 55 à 150 T/Ha pour une moyenne de 70 tonnes l’hectare, contre seulement 59 tonnes la campagne précédente, soit une augmentation de 118%. Les pluies enregistrées au niveau de la région depuis le 22/03/2020 (46 à 76 mm) ne vont qu’améliorer significativement la production, précise la DRA dans un communiqué.

Al Alam :

• Covid-19 : la chloroquine n’est pas un remède miracle! Prescrits contre la fièvre jaune et la méningite, la chloroquine et l’hydroxychloroquine, sérums préventifs, ne sauraient être un traitement contre le coronavirus, indique Dr. Amiri Rachid, médecin de travail à Tétouan. En revanche, poursuit-il, ces deux médicaments renforcent l’immunité de certains patients et contribuent de ce fait à leur guérison, ceci étant, personne ne peut trancher de façon définitive.

• Les secteurs des services aux entreprises et du commerce les plus touchés par le Covid-19. Les services aux entreprises et le commerce représentent les secteurs les plus touchés par le nouveau coronavirus (Covid-19), selon les premiers résultats d’une enquête réalisée par la Confédération marocaine de TPE-PME. Les services aux entreprises et le commerce sont en tête de liste des secteurs les plus impactés par la crise sanitaire avec respectivement 21,9% et 20,6% d’un échantillon représentatif de 1.080 entreprises identifiées de manière aléatoire, précise la confédération dans un communiqué. Ils sont suivis par les secteurs de l’industrie, du BTP, de la communication et de l’événementiel, de l’agriculture, du tourisme et de l’artisanat avec respectivement 13,5%, 12,7%, 10,5%, 5,7%, 5,2% et 4,3%, relève l’étude menée auprès de dix secteurs d’activité.

Al Ahdath Al Maghribia :

• Casablanca : la signature électronique adoptée. Dans une nouvelle mesure visant à préserver la santé des citoyens, le Conseil de la ville de Casablanca a autorisé les arrondissements à apposer la signature électronique aux documents officiels. De ce fait, les citoyens s’adresseront désormais par voie électronique (requêtes, plaintes..) aux arrondissements et annexes administratives dont ils relèvent. La réponse à leurs demandes se fera par mail dans les meilleurs délais. • Des dispositifs de dépistage rapide du Covid-19 . Le ministère de la Santé s’apprête à distribuer des dispositifs de dépistage rapide du Covid-19 au profit de 49 hôpitaux provinciaux et régionaux et 75 centres de proximité dans les 12 régions du Royaume. Grâce à cette mesure, le nombre d’analyses de laboratoire augmentera systématiquement permettant ainsi de détecter les personnes infectées par le coronavirus et voir ainsi le risque de contamination réduit au maximum. A noter qu’un effort substantiel a été consenti au profit du secteur de la santé avec l’allocation de 2 milliards de dirhams (MMDH) pour le renforcement du dispositif médical et ce, dans le cadre du Fonds spécial pour la gestion de la Pandémie du Coronavirus (Covid-19).

Akhbar Al Yaoum :

• Casablanca: Une polyclinique CNSS mise à disposition des autorités publiques. « Dans le cadre du renforcement des mesures proactives et préventives entreprises par la région de la Wilaya de Casablanca-Settat , la direction de la Caisse a décidé de mettre, à compter du lundi 6 avril 2020, la polyclinique Ziraoui à la disposition de la direction régionale de la santé et ce, en coordination avec la Wilaya », indique la Wilaya de la région de Casablanca-Settat dans un communiqué. La structure hospitalière a été dotée des équipements nécessaires pour la prise en charge, en cas de besoin, des malades contaminés au nouveau coronavirus, ajoute-t-on.

• Commerce extérieur: les Demandes de Franchise Douanière dématérialisées. La procédure de gestion des Demandes de Franchise Douanière (DFD) est désormais dématérialisée via le Guichet unique national des procédures du commerce extérieur « Portnet », annonce le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique. S’inscrivant dans le cadre des actions de la Commission Nationale de Coordination pour la Facilitation des Procédures du Commerce Extérieur, le nouveau circuit de traitement dématérialisé des DFD, mis en oeuvre en étroite collaboration avec l ‘Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII) et Portnet S.A a pour objectif de contribuer à la réduction des délais et des coûts liés au traitement de cette formalité et à l’accélération des opérations d’enlèvement et de sortie des marchandises, indique un communiqué du ministère. A ce titre, les importateurs bénéficiant des quotes-parts dans le cadre des contingents tarifaires ou désirant bénéficier des franchises douanières au titre des accords préférentiels concernés par cette procédure, sont invités, à compter du 8 avril 2020, à souscrire les DFD via la plateforme Portnet en joignant les copies scannées des factures pro-foma y afférentes, explique la même source.

Al Massae :

• CNSS : Le report des cotisations doit être demandé avant le 10 de chaque mois suivant le mois exigible. Les employeurs impactés par la crise sanitaire du nouveau coronavirus sont appelés à formuler, avant le 10 de chaque mois suivant le mois exigible, la demande pour bénéficier de la remise gracieuse des majorations de retard sur les reports des cotisations, indique, mercredi, la Caisse nationale de sécurité sociale. « Les employeurs, dont l’activité est impactée par la pandémie du Covid-19, et désirant bénéficier de la mesure prévue par le Comité de Veille Économique relative au report du paiement des cotisations au titre de la période allant du 1er mars au 30 juin 2020 avec remise gracieuse des majorations de retard, doivent introduire, avant chaque date d’exigibilité (c’est-à-dire avant le 10 de chaque mois suivant le mois exigible) sur toute la période, une demande de report », souligne la CNSS dans un communiqué.

• Un projet de loi pour le report du paiement du loyer. Dans le but d’atténuer les répercussions socioéconomiques de l’état d’urgence sanitaire, le groupe socialiste à la Chambre des Représentants a présenté un projet de loi visant à reporter provisoirement le paiement du loyer pour les personnes ayant subies un arrêt total ou partiel du travail.

Al Ittihad Al Ichtiraki :

• Bouffée d’oxygène européenne pour les entreprises marocaines. Le Groupe Banque européenne d’investissement (BEI) a annoncé un soutien au secteur privé au Maroc via notamment ses lignes de crédit avec les institutions financières marocaines dont l’encours s’élève à ce jour à 440 millions d’euros, et ce pour faire face aux effets de la pandémie du nouveau coronavirus. Ces lignes de crédit dédiées au financement du secteur privé seraient en mesure d’apporter les fonds de roulement et les liquidités nécessaires aux entreprises pour continuer leur activité, explique la BEI dans un communiqué. Parallèlement à cette aide de trésorerie immédiate, la BEI a décidé d’accélérer à titre exceptionnel le déboursement de prêts déjà signés pour soutenir les petites et moyennes entreprises, et se dit « prête à renforcer encore son soutien et son expertise au secteur de la santé pour l’acquisition du matériel médical nécessaire et également le renforcement des infrastructures sanitaires ».

• Tanger: Distribution de boîtes sanitaires de prévention contre le coronavirus. L’opération de distribution de boîtes sanitaires de prévention contre le coronavirus a été lancée au niveau de la préfecture de Tanger-Assilah, et ce au profit de nombre de personnes travaillant dans le secteur de la santé et certains citoyens les plus vulnérables. Menée par la direction régionale de la Santé de Tanger-Tétouan-Al Hoceima en partenariat avec le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), cette opération concernera l’ensemble des établissements hospitaliers ainsi que les personnes travaillant dans certaines associations partenaires oeuvrant dans le domaine de la santé reproductive et la lutte contre le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts visant le soutien des cadres du secteur de la santé et la protection des catégories les plus exposées au risque de contamination par le nouveau coronavirus (Covid-19), a souligné le chef du service de l’Observatoire régional de la santé et point focal avec le FNUAP au niveau de la direction régionale de la Santé de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Kobaa Boutmine.

Bayane Al Yaoum :

• La DGSN dément le démantèlement d’un réseau criminel ciblant des cadres médicaux et infirmiers . La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a catégoriquement démenti les fausses allégations véhiculées sur les réseaux sociaux et prétendant que les éléments du service préfectoral de sûreté à Marrakech ont démantelé, en période de l’état d’urgence sanitaire, un réseau criminel ciblant des cadres médicaux et infirmiers à leur sortie de leur lieu de travail, en optant pour un modus operandi criminel consistant à porter des masques de protection et des lunettes pour ne pas être identifiés. Tout en réfutant ces informations erronées qui touchent au sentiment de sécurité chez les cadres médicaux et infirmiers qui se trouvent en première ligne dans la lutte contre l’épidémie du nouveau coronavirus, la DGSN souligne dans un communiqué qu’une enquête judiciaire a été ouverte à ce sujet sous la supervision du parquet compétent et que les expertises techniques nécessaires on été entamées en vue d’identifier le ou les individus derrière ces rumeurs qui portent atteinte au sentiment général de sécurité.

• L’Espagne dément avoir réquisitionné des médicaments destinés au Maroc. L’Espagne a démenti l’information relayée par certains médias selon laquelle les autorités espagnoles auraient réquisitionné des médicaments exportés vers le Maroc. « L’Ambassade d’Espagne au Royaume du Maroc tient à préciser que l’information reprise par plusieurs médias marocains selon laquelle l’Espagne aurait réquisitionné des médicaments destinés à être exportés vers le Maroc n’est pas fondée », souligne la représentation diplomatique espagnole au Maroc. Cette information fait référence à trois lots spécifiques de médicaments destinés au Maroc, qui ont tous été autorisés par l’Agence espagnole des médicaments (AEMPS) pour être exportés vers le Royaume, précise l’Ambassade dans un communiqué.

Rissalat Al Oumma :

• Omar Hilale nommé facilitateur du processus de renforcement des organes des Traités des droits de l’Homme de l’ONU. Le président de l’Assemblée générale des Nations-Unies, M. Tijjani Muhammad-Bande, a nommé Omar Hilale, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc à New York, en tant que facilitateur du processus de renforcement des organes des Traités des droits de l’Homme de l’ONU. M. Hilale, mènera, conjointement avec l’ambassadeur de la Suisse, également co-facilitateur de ce processus, des consultations avec les États membres, à New York et à Genève, ainsi que le Haut-Commissariat aux droits de l’Homme, les Organes des Traités et les autres parties prenantes concernées. Les deux co-facilitateurs soumettront, d’ici septembre prochain, un rapport au président de l’Assemblée générale de l’ONU, exposant des recommandations à examiner, afin d’évaluer et de décider des mesures à prendre pour renforcer et améliorer le fonctionnement efficace du système des organes conventionnels des droits de l’Homme.

• Dossiers de brevets: Le Maroc est leader en Afrique du Nord. L’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) a révélé que le Maroc occupe la première place en Afrique du Nord et la quatrième dans le monde arabe par rapport au nombre de dossiers de brevets déposés au cours de l’année écoulée. Selon le classement de l’OMPI, le Maroc a déposé 34 demandes en 2019, enregistrant une baisse de 15 demandes par rapport à l’année 2018, où il avait soumis 49 demandes. Le Royaume est ainsi suivi par la Tunisie avec 11 demandes et l’Algérie avec neuf demandes. Les statistiques de l’organisation ont montré que 13 pays arabes ont déposé un total de 811 dossiers de brevet.

Assahraa Al Maghribiya :

• Confinement: El Otmani appelle les citoyens à respecter la quarantaine. Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a réitéré son appel aux citoyens à davantage de patience, à respecter la quarantaine et à ne quitter le lieu de résidence qu’en cas d’extrême nécessité en prenant toutes les précautions, surtout après l’apparition de foyers familiaux de transmission du coronavirus. « Nous comptons sur la compréhension des citoyens de la gravité de la situation et le strict respect de la quarantaine », a affirmé M. El Otmani à l’ouverture de la réunion du Conseil de gouvernement, mettant en garde contre les conséquences désastreuses du non-respect de ces mesures et de l’absence de collaboration avec les autorités, indiqué un communiqué lu par le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, lors d’un point de presse à l’issue du Conseil.

• La CGEM et l’IFC s’allient en faveur des startups marocaines. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et la Société financière internationale (IFC), institution du Groupe de la Banque Mondiale dédiée au secteur privé, s’allient pour soutenir les startups marocaines innovantes sélectionnées dans le cadre de l’initiative #SolidariTECH. Ce partenariat vise à déployer les solutions proposées par ces startups dans des pays voisins tels que l’Algérie et la Tunisie et d’identifier de nouvelles synergies entre #SolidariTECH et les initiatives similaires menées dans la région du Maghreb, indique un communiqué de la CGEM. Ainsi, ces startups bénéficieront d’un programme d’accompagnement spécifique et rapproché en faveur, notamment du développement et de l’internationalisation de leurs offres, souligne la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.