Les mesures prises par l’ambassade du Maroc à Rome pour faire face aux effets de la pandémie du nouveau coronavirus au sein de la communauté marocaine dans ce pays s’inscrivent en droite ligne de la Haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI ne cesse d’entourer les Marocains établis à l’étranger et illustrent l’intérêt constant accordé par le Souverain à leur situation, particulièrement en ces circonstances exceptionnelles, a souligné l’ambassadeur du Royaume en Italie, Youssef Bella.

Dans une déclaration à la MAP, M. Bella a indiqué que ces mesures se répartissent en trois axes. Le premier concerne le renforcement du volet de la communication, a expliqué l’ambassadeur, notant que le personnel diplomatique et consulaire est en état d’alerte à cet effet.

De même, il a été procédé à la mise en place d’une cellule centrale à l’ambassade et de cellules de communication auprès des consulats généraux pour répondre aux différentes sollicitations de la communauté marocaine, a-t-il précisé.

S’agissant du soutien matériel et moral, il a indiqué que le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a répondu favorablement à toutes les demandes des familles démunies pour la prise en charge de l’enterrement dans les cimetières islamiques de leurs proches décédés. Les contacts directs établis avec les familles des défunts ont été l’occasion de leur transmettre les sincères condoléances et de leur apporter consolation et soutien moral dans ces circonstances difficiles.

+ Il est devenu possible d’enterrer les personnes décédées non-résidents dans les cimetières de Milan et de Rome +

En ce qui concerne les volets diplomatique et consulaire, des démarches ont été entreprises auprès des autorités centrales et locales italiennes afin de remédier à toutes les difficultés concernant les lois locales qui restreignent la possibilité d’enterrement dans les cimetières islamiques, a fait savoir l’ambassadeur.

Ainsi, il est devenu possible d’enterrer les personnes décédées non-résidents dans les cimetières de Milan et de Rome, a-t-il précisé, notant qu’un nouveau cimetière a été ouvert dans la région de Vérone.

Concernant le nombre de décès parmi les membres de la communauté marocaine à cause de la pandémie, l’ambassadeur a affirmé que, selon les informations dont disposent les consulats généraux, ce nombre a atteint jusqu’à présent 23 décès, précisant que les défunts ont tous été enterrés dans des cimetières islamiques dans le respect des rituels reconnus par les Musulmans.

Pour ce qui est de la situation des ressortissants marocains bloqués en Italie après la suspension des vols et la fermeture des frontières, M. Bella a fait état de 113 cas recensés à ce jour, notant que l’ambassade et les consulats généraux sont en contact permanent avec eux pour s’informer de leur situation. Il s’agit plus de visites familiales que de visites touristiques, et en conséquence, toutes ces personnes vivent avec leurs familles et proches dans différentes régions d’Italie, a-t-il précisé.

D’autre part, l’ambassadeur du Maroc a salué le haut degré de responsabilité et les valeurs de solidarité et de symbiose dont la communauté marocaine a fait preuve à toutes les étapes de cette crise, mettant en exergue le rôle joué par les associations et les acteurs de la société civile dans le cadre des campagnes de sensibilisation, de soutien et d’appui au profit de la communauté marocaine.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.