« Le Maroc, c’est l’Autre », le premier essai de Hatim Benjelloun*** , fait sa première parution en version digitale. Dans le contexte actuel de crise sanitaire, l’auteur a décidé de mettre en ligne son ouvrage, en contrepartie d’un Don au Fond de Solidarité National.

En effet, le Livre est offert à toute personne faisant un Don minimum de 20 Dirhams au Fond de Solidarité National, soit :

• En ligne sur www.tgr.gov.ma
• Par SMS au 1919 avec le mot « Don ». Chaque sms représente un don de 10 Dhs

Dès que le don est effectué, le Livre peut être envoyé ou téléchargé sur le site web www.hatimbenjelloun.com

« L’Enfer, c’est les autres », prophétisait Sartre, pour exprimer ce châtiment permanent que subit l’individu, condamné à coexister à la fois avec lui-même et avec son prochain dans l’incompréhension et la distorsion des liens censés les unir.

« Le Maroc, c’est l’Autre », est une tentative audacieuse de penser certains faits sociaux, politiques, économiques, à l’ombre des contradictions, des peurs, mais aussi à la lumière de l’amour, de l’espoir et de la bienveillance de l’auteur.

Cette œuvre compile quelques pensées sur l’actualité marocaine, souvent éphémère et furtive. Elles sont l’émanation d’une interprétation circonstanciée du présent. Des analyses miroirs des états d’âme, de l’énergie, l’obscurité et les limites de l’instant vécu par l’auteur.

Partant d’une introspection personnelle et individuelle, Hatim Benjelloun propose des pistes de réflexion et quelques idées pour un Modèle de Développement innovant, positif et résolument ambitieux.

*** L’auteur:

Hatim Benjelloun est gérant du cabinet de conseil Public Affairs & Services (PASS), spécialisé dans les affaires publiques. Diplômé en Sciences Politiques à l’Université Montesquieu de Bordeaux et titulaire d’un double Master en Sécurité Globale et en Intelligence Economique.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.