Le groupe du Parti de l’Istiqlal à la Chambre des députés a adressé vendredi une question écrite au chef du gouvernement et au ministre de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration sur les mesures prise pour sauver le secteur du tourisme frappé par la crise engendrée par la pandémie du Covid-19.

Dans sa question, le député istiqlalien Lahcen Haddad, qui souligne l’importance économique du secteur touristique, déplore que les mesures prises par le gouvernement pour sauver ce secteur de la crise, restent « très modestes et n’atteignent pas ce que font les autres pays pour maintenir le niveau de leurs secteurs vitaux ».

Le secteur du tourisme au Maroc apporte annuellement 75 milliards de dirhams de devises fortes, pourvoit 750.000 emplois directs et 2 millions d’emplois indirects et enregistre quelque 30 milliards de dirhams de transactions, rappelle-t-il.

+ Accorder des exonérations fiscales et des incitations financières +

Et d’appeler le gouvernement à « adopter des mesures audacieuses de nature à contribuer à la relance rapide de ce secteur (tourisme), qui a été grandement affecté par la crise du Covid-19 ».

En ce sens, le député du Parti de l’Istiqlal appelle le gouvernement à accorder des exonérations fiscales et des incitations financières afin de sauvegarder les entreprises opérant dans le secteur et leurs ressources humaines.

Par ailleurs, , il interroge le gouvernement sur « les mesures proactives » qu’il aurait prises pour « préserver ce secteur des effets de la crise de manière à permettre l’investissement dans la transition numérique des entreprises et leur mise à niveau ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.