Un voyage touristique au pays des Pharaons qui a tourné au drame. Et pour cause, un nourrisson de 10 mois a été annoncé positif au coronavirus, lundi à Meknès, et ce, suite à sa contamination par des adultes qui avaient effectué un voyage touristique en Egypte, a rapporté le site arabophone Alyaoum24.com.

Le bébé aurait été infecté par sa mère, qui a été placée en quarantaine à l’hôpital Sidi Saïd de Meknès, après avoir été contaminée, elle à son tour, par sa mère qui faisait partie des participants au voyage touristique en Egypte, durant la période allant du 24 février au 10 mars dernier. Un voyage qui a transformé la ville de Meknès en un des foyers de l’épidémie au Maroc.

Mais la ville de Meknès a aussi fêté les personnes guéries de Covid-19. Parmi ces patients Marwan F., qui a quitté l’hôpital Sidi Saïd après plus de deux semaines de soins.

« Je remercie Dieu, je suis guéri de ce maudit virus dont je ne supporte plus d’entendre le nom, car il m’a fait souffrir psychologiquement et physiquement et voilà qu’il continue de frapper d’autres », a affirmé avec soulagement Marwan, rendant hommage à tout le personnel hospitalier qui l’a soigné et lui a rendu le sourire.

+ La ville de Meknès continue de vivre dans une atmosphère de tristesse et de panique +

La ville de Meknès continue cependant de vivre dans une atmosphère de tristesse et de panique en raison du nombre élevé des personnes atteintes qui s’est élevé à 52 mardi matin alors que 4 patients ont été guéris, 3 femmes qui étaient du voyage touristique en Egypte, âgées entre 45 et 60 ans, alors que le quatrième n’est autre que Marwan F., un marocain de 45 ans résidant en Espagne.

Selon la même source, les 4 rescapés ont été célébrés par la direction et le personnel de l’hôpital en présence du maire de la ville Abdellah Bouanou, du directeur régional de la santé, du délégué du ministère de la santé à Meknès, d’un officier de la gendarmerie et des journalistes. Une célébration qui a provoqué une controverse à cause de sa coïncidence avec une montée du nombre des décès dus au virus aux niveaux local et national.

Abdellah Bouano, initiateur de cette célébration, a indiqué à Akhbar Alyaoum que l’accueil des 4 patients guéris, et la remise à eux de présents symboliques était un geste d’encouragement au staff médical et d’espoir à l’adresse des personnes placées en quarantaine, soulignant que les mesures de la sécurité sanitaire ont été respectées lors de ladite cérémonie.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.