L’ambassadrice des Philippines au Liban est décédée jeudi du nouveau coronavirus, ont indiqué les autorités de son pays dans un communiqué. Le département des Affaires étrangères philippin a exprimé « sa profonde tristesse » pour le décès de Bernadita Catalla, âgée de 62 ans et souffrant de maladies chroniques, après « des complications dues au Covid-19 ».

Selon le ministère de la santé, la diplomate des philippines a été placée dans un hôpital privé à l’Est de Beyrouth. A ce jour, 494 patients atteints de la maladie Covid-19 ont été officiellement recensés au Liban, dont 16 décès au total.

Les autorités libanaises ont imposé des mesures de confinement à la population jusqu’au 12 avril et un couvre-feu nocturne. Ecoles et universités, mais aussi restaurants et bars sont fermés.

L’ambassadrice Catalla était très mobilisée ces derniers mois au Liban pour organiser des rapatriements parmi les dizaines de milliers d’employés domestiques originaires de son pays.

Le Liban est en effet confronté à une pénurie de liquidités en dollar qui a touché les travailleurs domestiques immigrés, ne pouvant plus envoyer de l’argent à leur famille restée dans leur pays d’origine.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.