L’Arabie saoudite a demandé, ce mercredi, aux musulmans à travers le monde prévoyant de participer au pèlerinage, Hajj 2020, de reporter leurs plans à cause du climat d’incertitude sur la pandémie de coronavirus.

Le ministère du Hajj a annoncé que le royaume était préoccupé par la sécurité des pèlerins et a demandé aux futurs pèlerins de ne prendre aucune initiative relative aux procédures de voyage et de séjour, selon la BBC.

En d’autres termes, le Hajj 2020 risque d’être compris, relève-t-on.

Quelque deux millions de personnes devaient se rendre à la Mecque et à Médine en juillet et août 2020 pour le pèlerinage annuel.

Pour rappel, les musulmans physiquement capables doivent entreprendre le Hajj une fois dans leur vie, selon les préceptes de l’Islam.

La Omra ou le petit pèlerinage a déjà été suspendue par mesure de précaution pour tenter de réduire la propagation du coronavirus.

Les fidèles sont également empêchées d’entrer à la Mecque et à Médine, ainsi qu’à Riyad, la capitale, car les autorités saoudiennes qui tentent de contenir la pandémie qui a infecté au moins 1 563 personnes et fait 10 morts dans le pays, a ajouté la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.