Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi:

Le Matin :

• Le Tramway de Rabat-Salé réduit sa fréquence de passage durant la période d’urgence sanitaire. Le Tramway de Rabat-Salé va réduire dès mardi sa fréquence de passage durant la période d’urgence sanitaire, tout en maintenant l’amplitude de ses horaires, a annoncé lundi la société de Tramway. « Dans la droite ligne des recommandations du Comité national pilotage et suivant les directives des autorités, la fréquence de passage des rames du tramway sera de nouveau réduite et ce, à partir du mardi 31 mars 2020 », souligne la société dans un communiqué. L’amplitude des horaires, quant à elle, sera maintenue de 6H00 à 20H00 du lundi au samedi et de 6H00 à 18H00 le dimanche. La société du Tramway de Rabat-Salé (STRS) a dans ce sens rappelé que ces mesures ont pour objectif de préserver la santé de tous ses clients.

• Fake news: deux arrestations à Rabat et Errachidia. Les services de la police judiciaire de Rabat et Errachidia ont arrêté, le weekend dernier, deux individus, dont un conseiller communal à Errachidia, pour leur implication présumée dans la diffusion et la distribution de fausses informations par le biais des systèmes d’information et qui sont de nature à porter atteinte à l’ordre public et à inciter à commettre des actes criminels. La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué lundi, dans un communiqué, que ces arrestations s’inscrivent dans le cadre des recherches et investigations continues visant à suivre et lutter contre les faux contenus numériques liés à la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

L’Economiste :

• L’exception portuaire. Pas de perturbation ni repli du trafic portuaire. Les principaux ports assurant le transit de produits stratégiques fonctionnent normalement et enregistrent même des hausses significatives des flux des marchandises aussi bien à l’import qu’à l’export. «Ceci, tout en se conformant à l’état d’urgence sanitaire», l’Agence nationale des ports (ANP). C’est le cas du port de Mohammedia, de Casablanca et de Jorf Lasfar. Principal port pour le traitement du trafic des produits pétroliers à l’échelle nationale, le port de Mohammedia continue d’assurer ses prestations malgré le contexte marqué par la crise du Covid-19. Pour sa part, le port de Casablanca a mis en place tout un dispositif permettant d’assurer la continuité de ses activités. Les mesures arrêtées avec les membres de la communauté portuaire se sont révélées payantes.

• Le détail de l’aide distribuée. La distribution des premières allocations aux personnes directement affectées par les répercussions économiques du coronavirus commencera début avril. Les salariés inscrits à la CNSS en arrêt temporaire de travail recevront 1.000 DH pour le mois de mars (seuls 15 jours comptabilisés) et 2.000 à partir du mois d’avril jusqu’à fin juin. La mesure concerne uniquement les salariés déclarés à la CNSS au titre du mois de février 2020. Mais les retardataires peuvent être admis. «La déclaration des salariés peut intervenir tardivement. Dans ce cas, l’employeur paiera des astreintes et pénalités de retard. Si une entreprise déclare des personnes qui n’ont pas réellement travaillé, elle risque de lourdes sanctions), souligne une source.

Aujourd’hui le Maroc :

• Le Parlement bravera le coronavirus sous précautions. «L’ouverture de la session parlementaire de printemps est maintenue». Les propos émanent de Slimane El Omrani, premier vice-président de la Chambre des représentants. Le bureau de la première Chambre vient ainsi de se réunir il y a quelques heures pour décider du maintien de l’ouverture officielle de la session printanière dans les délais impartis. Il faut dire que la question de l’ouverture ou pas de l’institution législative après la trêve hivernale commençait à se poser avec acuité lors des derniers jours. Et pour cause, le pays vit actuellement au rythme de l’état d’urgence sanitaire depuis voilà deux semaines avec ce que cela impose comme confinement et de fermeture de plusieurs établissements.

• Emirates SkyCargo maintient son activité au Maroc. En dépit de la conjoncture actuelle, Emirates SkyCargo assure la continuité de l’acheminement des biens essentiels sur un nombre important de marchés, veillant ainsi à ce que les marchandises essentielles telles que les denrées alimentaires et les fournitures médicales soient transportées vers les destinations où elles sont le plus nécessaires. Au Maroc, Emirates SkyCargo indique maintenir ses mouvements de fret au départ et à destination de Casablanca, et ce grâce au transport quotidien de plus de 35 tonnes vers et depuis la capitale économique marocaine. Les principales importations du Maroc concernent des marchandises générales et variées, tandis que ses principales exportations se composent de fruits et légumes, de produits d’artisanat, de vêtements, ainsi que d’éléments semi-conducteurs. Al Bayane :

• Fitch Ratings: Le Maroc a les moyens pour surmonter les défis du Covid-19. L’agence de notation américaine Fitch Ratings a livré son analyse sur l’impact de la pandémie du Covid-19 sur l’économie marocaine. Les perturbations de l’économie mondiale dues au coronavirus exerceront, sans doute, des pressions sur le déficit des comptes courants du Royaume. Ces pressions seraient liées à la dégradation de certains secteurs névralgiques et pourvoyeurs de devises que sont le tourisme et l’industrie automobile du fait de la perturbation de la chaîne de valeur mondiale. Néanmoins, le Maroc dispose de plusieurs matelas de sécurité lui permettant de gérer ces nouvelles pressions. « La résilience extérieure du Maroc est soutenue par un accord de précaution LPL de 3 milliards de dollars avec le FMI sur lequel le gouvernement n’a pas fait appel. Le Maroc dispose également de réserves de change relativement confortables de 25,7 milliards de dollars, soit 5 mois de paiement en compte courant».

• Soutien provisoire : Les demandes se font uniquement via le « 1212 ». Le dépôt des demandes relatives à l’opération de soutien provisoire des ménages opérant dans le secteur informel impactés par l’état d’urgence sanitaire déclaré dans le Royaume, doit se faire uniquement en envoyant le numéro de la couverture sanitaire du chef de la famille via son téléphone portable au numéro vert « 1212 », sans se déplacer aux sièges des provinces, annexes administratives et caïdats, indique lundi un communiqué du Ministère de l’Intérieur. Il est aussi possible d’appeler la plateforme téléphonique « 1212 » pour demander plus d’informations, de l’assistance ou pour des réclamations à ce sujet, ajoute le communiqué.

L’Opinion :

• Quand la pandémie du coronavirus nourrit l’esprit de solidarité et coordonne les gestes des Safiots. Si la crise induite par la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) a engendré, certes, des répercussions et des retombées socioéconomiques lourdes, il n’en demeure pas moins que cette circonstance exceptionnelle a eu pour effet immédiat de nourrir chez les Safiots cet enclin naturel à la bienfaisance, à la solidarité et l’entraide. Des valeurs constantes qui marquent, en tout temps, la société marocaine. Dès l’entrée en vigueur de l’état d’urgence sanitaire décrété par les autorités compétentes, les habitants de la cité de l’Océan ont fait preuve d’un sens élevé de responsabilité et d’une mobilisation accrue pour lutter contre les retombées socioéconomiques de cette pandémie et atténuer, ainsi, les souffrances et dissiper les contraintes des citoyens, ceux qui ont été frappés de plein fouet par cette crise mondiale.

• Fès: consultation psychologique à distance. L’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA) de Fès a annoncé le lancement d’un service de consultation psychologique à distance, destiné au grand public. Ce service, assuré par des spécialistes et professeurs de la filière Psychologie à la faculté des lettres et sciences humaines Dhar Lmahraz à partir de ce lundi, vient répondre à un besoin d’accompagnement psychologique, dans un contexte marqué par les risques de propagation du nouveau Coronavirus, indique l’université, dans un communiqué. Selon l’USMBA, cette initiative vise à mettre en place des canaux d’écoute, de soutien et de consultation psychologique et aider le public à surmonter cette épreuve et à gérer les difficultés d’adaptation et les pressions psychologiques.

Libération

• HCP: 72% des grossistes anticipent une stabilité du volume global des ventes au T1 2020. Les anticipations de 72% des grossistes affichent une stabilité du volume global des ventes pour le premier trimestre de 2020 et une augmentation selon 17%, indique le Haut-commissariat au plan (HCP).Cette évolution serait principalement attribuable, d’une part, à la stagnation des ventes dans les « Autres commerces de gros spécialisés » et le « Commerce de gros de produits alimentaires, de boissons » et, d’autre part, à la hausse des ventes dans le « Commerce de gros de biens domestiques » et le « Commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication », précise le HCP dans une note sur les enquêtes trimestrielles de conjoncture relatives aux secteurs des « services marchands non financiers » et du « commerce de gros ».

• Appel à l’accélération des paiements au profit des entreprises. Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, Mohamed Benchaâboun, a appelé à prendre les dispositions nécessaires pour accélérer les paiements au profit des entreprises, en particulier les PME et les TPE. Dans le cadre des mesures visant à réduire les répercussions du virus Corona « Covid-19 » sur l’économie nationale, le ministre a, en effet, signé, ce 26 mars 2020, une circulaire incitant les départements ministériels, les établissements et les entreprises publics à prendre les dispositions nécessaires pour accélérer ces processus, indique un communiqué du ministère. L’objectif, poursuit la même source, est « de réduire la pression sur leur trésorerie et leur permettre de remplir leurs obligations financières ».

Al Massae :

• Efficacité de la « chloroquine »: des médecins marocains à l’épreuve . Plus que 4 jours devant les médecins marocains pour prouver l’efficacité de la chloroquine comme protocole de soins pour les patients contaminées par le nouveau coronavirus. Il y a 6 jours, le Ministère de la Santé avait accepté de soigner les personnes contaminées par la chloroquine. Les prochains jours s’avèrent donc décisifs pour prouver l’efficience de ce traitement, adopté après plusieurs tests réalisés par des spécialistes marocains et des experts étrangers en la matière. Beaucoup de responsables sont optimistes quant à l’augmentation du nombre des personnes guéries du nouveau coronavirus, indiquent des sources du journal.

• Enseignement à distance: des syndicats mettent en garde contre le report des vacances du printemps. Plusieurs syndicats et opérateurs du secteur de l’enseignement ont mis en garde contre la décision du ministère de l’éducation d’annuler les vacances du report des vacances du printemps. Tout porte à croire que des examens seraient programmés dès la fin de l’état d’urgence sanitaire, insistent les syndicats déplorant que l’enseignement à distance se heurte à des difficultés techniques et que plusieurs familles sont dans l’incapacité d’acquérir les outils informatiques nécessaires pour mener à bien l’enseignement à distance.

Al Ahdath Al Maghribia :

• Report automatique des échéances des crédits Habitat. Après la décision du Groupement Professionnel des Banques du Maroc (GPBM) d’opérationnaliser les mesures prises dans le cadre du Comité de Veille Économique, les banques ont procédé au report automatique des échéances des crédits Habitat pour les populations vulnérables. Le groupe BCP et le CIH étant les deux banques qui ont octroyé massivement des prêts immobiliers pour ces catégories sociales. Suite à l’état d’urgence sanitaire, la BCP, consciente de l’impact financier engendré sur les ménages marocains, a également décidé de reporter le paiement des échéances des crédits immobiliers et de consommation pour les personnes bénéficiant de crédits FOGARIM.

• Lydec : pas de coupure d’eau et d’électricité durant le confinement. Les opérations de coupure d’eau et d’électricité dans le Grand Casablanca « ont été suspendues durant la période de confinement que traverse notre pays », affirme Lydec, en réaction à des informations « totalement fausses et mensongères » véhiculées dans ce sens par deux sites électroniques. « Aucun frais lié à ces opérations n’est donc facturé, contrairement aux informations erronées qui ont pu circuler dans certains médias », précise la Lydec, qui assure, ainsi, se mettre « en cohérence avec les décisions nationales ». Lydec « reste pleinement solidaire, à l’écoute de tous ses clients et confirme la mobilisation totale de ses collaborateurs pour maintenir la continuité de service dans les meilleures conditions ».

Al Alam :

• Bank Al-Maghrib, de nouvelles mesures pour soutenir l’économie et le système bancaire. Bank Al-Maghrib (BAM) a annoncé l’adoption d’un ensemble de nouvelles mesures de politique monétaire et prudentielles pour soutenir l’accès au crédit bancaire au profit à la fois des ménages et des entreprises en vue de faire face aux impacts de la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19). Ce dispositif de mesures permettra de tripler la capacité de refinancement des banques auprès de Bank Al-Maghrib, indique la banque centrale dans un communiqué. Ainsi, Bank Al-Maghrib offre la possibilité de recours par les banques à l’ensemble des instruments de refinancement disponibles en dirham et en devise, l’extension à un très large éventail de titres et effets acceptés par la banque centrale en contrepartie des refinancements accordés aux banques et l’allongement de la durée de ces refinancements. • Report des vacances du printemps et poursuite de l’enseignement à distance. Le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a annoncé la poursuite de l’enseignement à distance et le report des vacances du printemps. Ainsi, l’enseignement et l’apprentissage se poursuivront à distance, soit à travers les chaînes de télévision, les contenus numériques dédiés ou l’organisation de classes virtuelles sur les différentes plateformes électroniques, indique un communiqué du ministère, soulignant que les vacances de printemps, initialement prévues, seront reportées et ce, pour tous les cycles de formation relevant des départements de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Cette mesure a pour but de permettre aux élèves et aux étudiants de continuer la formation à distance et poursuivre les cours programmés, précise-t-on, ajoutant que des cours de soutien scolaire seront intégrés, progressivement, lors des prochaines semaines. Akhbar Al Yaoum :

• Le dirham se déprécie de 0,58% face à l’euro. Le dirham s’est déprécié de 0,58% par rapport à l’euro et de 2,06% vis-à-vis du dollar, au cours de la période allant du 19 au 25 mars, indique Bank Al-Maghrib (BAM). Au cours de cette période, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché des changes, précise BAM dans son dernier bulletin des indicateurs hebdomadaires, ajoutant qu’au 20 mars 2020, l’encours des réserves internationales nettes s’est établi à 241,8 milliards de dirhams, en progression de 0,1% d’une semaine à l’autre et de 6,4% en glissement annuel. Bank Al-Maghrib a injecté un montant de 95,1 milliards de dirhams sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres, relève la même source. Tenant compte d’un montant de 2,3 milliards accordé dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME et d’un montant de 4,1 milliards servi sous forme de swap de change, le volume total des interventions est ressorti à 101,5 milliards de dirhams (MMDH).

• ANP: L’activité portuaire a atteint 88 millions de tonnes en 2019. Le niveau d’activité des ports gérés par l’Agence nationale des ports (ANP) a atteint 88 millions de tonnes en 2019, soit une augmentation de 3,2% par rapport à une année auparavant. L’ANP, qui vient de rendre publics ses résultats financiers de 2019, explique cette hausse par des progressions de 12,6% du trafic du charbon à 10,08 millions de tonnes, de 20% du trafic du soufre à 6,6 millions de tonnes et de 2,5% du trafic des conteneurs à 12,4 millions de tonnes. En revanche, le trafic de phosphate a connu une diminution de près de 14% à 9,6 millions de tonnes l’année dernière, ajoute l’ANP dans sa communication financière. L’ANP fait également savoir que son résultat net s’est établi à 76,7 milliards de dirhams (MMDH) en 2019 contre 147 MMDH une année auparavant (-47,9%).

Rissalat Al Oumma:

• Guergarate: mise en échec d’une tentative de trafic de 854 kilogrammes de chira. Une opération sécuritaire conjointe entre les éléments de la Sûreté nationale, la Gendarmerie royale et la Douane au poste-frontière de Guergarate (sud de Dakhla), a permis de mettre en échec une tentative de trafic de 854 kilogrammes de chira à bord d’un camion de transport international, portant des plaques d’immatriculation d’un pays subsaharien. Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que le camion précité a fait l’objet d’une opération de fouille minutieuse à l’aide de chiens renifleurs, faisant savoir que cette opération s’est soldée par la saisie de ces quantités de drogue soigneusement dissimulées dans une cargaison de produits agricoles destinés à l’exportation vers un pays africain. • Tanger-Tétouan-Al Hoceima: 20 MDH pour soutenir les habitants démunis. Le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a consacré une enveloppe budgétaire de plus de 20 millions de dirhams (MDH) pour fournir aux familles et personnes défavorisées de la région des denrées alimentaires et renforcer les mesures prises pour lutter contre le nouveau coronavirus (Covid-19), notamment en mettant à la disposition de la région des équipements et des produits de stérilisation. Dans le cadre de son adhésion aux efforts fournis par les autorités marocaines pour lutter contre l’impact de la pandémie du coronavirus, le Conseil de la région a alloué 16 MDH pour l’achat de denrées alimentaires de base au profit des habitants des huit provinces de la région, touchés suite aux mesures relatives à l’état d’urgence sanitaire qui vise à lutter contre le nouveau coronavirus.

Bayane Al Yaoum:

• Tramway de Casablanca améliore les fréquences à certaines plages horaires. La RATP Dev, opérateur de tramway à Casablanca, a annoncé l’amélioration des fréquences à certaines plages horaires, à compter du lundi 30 mars, en vue de faire respecter la règle de « 100 personnes maximum par rame » destinée à enrayer la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19). L’amélioration de ces fréquences « vise à mieux servir les personnes qui continuent à se déplacer en nombre avec le tramway », souligne la même source, rappelant qu’au lendemain de l’entrée en vigueur de l’état d’urgence sanitaire, les fréquences avaient été adaptées avec un passage de rame toutes les 15 minutes de 6h00 à 20h00. Selon la nouvelle programmation, les fréquences ont été réduites à 8 minutes sur la L1 (Sidi Moumen – Lissasfa) de 06H00à 09H00 et de 15H00-18H00, entre le lundi et le vendredi, et à 10 minutes de entre 07H00-09H00 les samedis.

• Lutte contre le coronavirus : 500 cliniques privées en renfort. Le secteur médical libéral a annoncé son engagement total et inconditionnel face à la pandémie du Covid-19. Dans un communiqué conjoint, l’Association nationale des cliniques privées, le Syndicat national du secteur libéral, le Syndicat de médecine générale et le Collège syndical national des médecins spécialistes privés ont indiqué être « totalement mobilisés pour accompagner les besoins du citoyen marocain en cette période cruciale. Nous le faisons en collaboration étroite avec nos consœurs et confrères du secteur public et des Forces Armées Royales ». Par mesure de sécurité, et par respect des mesures barrières, les cabinets médicaux se sont réorganisés pour assurer la sécurité des malades, des médecins et du personnel paramédical.

Al Ittihad Al Ichtiraki:

• Casablanca-Settat: 35 MDH pour soutenir les hôpitaux. La région de Casablanca s’est résolument engagée dans le soutien des efforts déployés pour lutter contre la pandémie du covid-19. En effet, le Conseil de la région a décidé d’allouer un montant supplémentaire de 35 millions de dirhams pour appuyer, en matériel médical, les hôpitaux qui s’occupent des patients infectés par le Covid 19. Cette contribution du Conseil permettra aux hôpitaux de disposer d’environ 90 lits de réanimation supplémentaires, qui sont essentiels pour recevoir des cas graves, ainsi que la fourniture de matériel d’accompagnement. Il convient de noter que la région de Casablanca-Settat avait contribué au fonds spécial pour la gestion de cette crise pour un montant de 1,5 milliard de dirhams. La nouvelle contribution s’explique par la hausse continue du nombre de cas atteints du coronavirus.

• Drâa-Tafilalet : distribution de 100.000 quintaux d’orge subventionnée au profit des éleveurs . La Direction régionale de l’Agriculture (DRA) à Drâa-Tafilalet prévoit la distribution de 100.000 quintaux d’orge subventionnée au profit des éleveurs des zones de la région affectées par le déficit pluviométrique, dans le cadre du programme spécifique d’appui à l’alimentation du cheptel lancé par le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts. Il sera procédé à la distribution, à partir de fin mars et jusqu’au mois de juin, de 100.000 quintaux d’orge subventionnée au profit des éleveurs de Drâa-Tafilalet, à travers 9 centres relais situés dans les 5 provinces de la région, a indiqué, à ce sujet, le directeur régional de l’Agriculture, Mohamed Bousfoul.

Assahra Al Maghribiya:

• Chambre des représentants: Ouverture de la 2ème session législative le 10 avril. La 2ème session législative va s’ouvrir le 10 avril prochain, conformément à des procédures organisationnelles à définir ultérieurement, a annoncé le bureau de la Chambre des représentants. « Selon les dispositions de l’article 65 de la Constitution, la deuxième session législative s’ouvrira le vendredi 10 avril 2020, conformément à des procédures organisationnelles à définir par le bureau en concertation avec le gouvernement, la Chambre des conseillers, les groupes et le groupement parlementaires », indique un communiqué de la première Chambre publié à l’issue d’une réunion de son bureau, présidée par le président de cette institution Habib El Malki.

• Coronavirus: le gouvernement prendra toutes les mesures pour protéger les citoyens. Le Chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani a réitéré, lundi à Rabat, la détermination du gouvernement à prendre toutes les mesures à même de protéger les citoyens contre la propagation du coronavirus et d’assurer tous les moyens nécessaires à l’amélioration des prestations sanitaires. Lors d’une rencontre avec les représentants des centrales syndicales les plus représentatives consacrée aux développements de la situation nationale relative au coronavirus et aux mesures prises par l’exécutif pour faire face à cette pandémie et ses répercussions, M. El Otmani a également fait part de la détermination du gouvernement à poursuivre les cours d’enseignement et à garantir la continuité des services publics et des activités productives vitales, outre le soutien des différentes catégories sociales touchées par cette épidémie et l’accompagnement de l’entreprise nationale, indique un communiqué du département du chef du gouvernement.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.