En pleine pandémie, une image inspirante de dévotion et d’humilité. Et pour cause, deux paramédicaux de confessions différentes ont ému la toile lorsqu’ils se sont joint à une prière commune, entre deux interventions, dans la ville de « Be’er Sheva » au sud d’Israël.

Le musulman Zoher Abu Jama a déroulé son tapis de prière et s’est agenouillé face à la Mecque, tandis que son collègue juif, Avraham Mintz, a couvert ses épaules d’un « talit » (châle de prière) et s’est tourné vers Jérusalem.

Prise par un membre de leur équipe, la photo est rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux, faisant même la Une de plusieurs médias internationaux.

Il s’agit de deux paramédicaux d’un service d’urgence officiel d’Israël, d’ambulance et de don du sang, Magen David Adom (MDA). Les hommes semblent souvent collaborer ensemble, deux à trois fois par semaine. Une prière jointe ne semble pas être quelque chose de nouveau.

+ Le fait qu’il soit si simple le rend si puissant +

Dans une interview à CNN, Mintz a commenté le tollé qu’a provoqué la photo en expliquant que « le fait qu’il soit si simple le rend si puissant. Je crois que Zoher et moi-même et la plupart des pays du monde comprenons que nous devons lever la tête et prier. C’est tout ce qui reste… Tout le monde a peur du virus… Nous aussi, mais nous croyons que tout est sous le contrôle de Dieu, béni soit-Il. Nous croyons tous les deux cela. »

« Je crois que Dieu nous aidera et nous surmonterons cela. Nous devons tous prier Dieu pour obtenir son aide afin de traverser cette crise mondiale », a ajouté Abu Jama à CNN.

Les internautes touchés par cette solidarité, ont massivement partagé cette image d’une grande symbolique.

« Je suis fier de tous les services de secours, peu importe la communauté ou la religion », a twitté un des utilisateurs, tandis qu’un deuxième a commenté: « Un combat! Une victoire! Unissons-nous. »

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.