La vague de chaleur qui sévit depuis une semaine en Inde a tué plus de 1.100 personnes, ont indiqué les autorités ce mercredi 27 mai, et devrait persister dans les prochains jours.

Le sud du pays est le plus touché et  de nombreuses victimes se comptent parmi les ouvriers du BTP, les sans-abri et les personnes âgées dans l’impossibilité de rester à l’intérieur. A New Delhi, les prévisions anticipent le maintien des températures autour de 45°C jusqu’à la semaine prochaine, compliquant un peu plus la vie de milliers de personnes contraintes de vivre dehors.

« Les températures maximales ne vont pas baisser de façon substantielle. Mais une amélioration est attendue à partir du 2 juin avec l’arrivée anticipée de grosses pluies », a dit Brahma Prakash Yadav, de l’Indian Meteorological Department (IMD), à l’AFP.

Les hôpitaux ont été placés en alerte pour traiter les victimes de coups de chaleur dans les Etats les plus touchés et les autorités recommandent de ne pas sortir et de boire abondamment. Des centaines de personnes, essentiellement parmi les plus pauvres, meurent chaque été de la chaleur tandis que des dizaines de milliers d’autres souffrent des coupures d’électricité.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.