Situation exceptionnelle. À l’heure du confinement et de la suspension des manifestations sportives au Maroc à cause de la pandémie du coronavirus, les sportifs marocains, dont ceux qui ont validé leur ticket de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo se sont trouvés dans l’obligation de recourir à d’autres moyens pour poursuivre leurs préparations.

C’est le cas notamment des taekwondoïstes Oumaima El Bouchti, Nada Laâraj et Achraf Mahboubi qui ont assuré leur qualification aux JO quelques jours avant que l’explosion de la pandémie Covid-19 ne vienne saper leurs préparations à cette compétition mondiale.

Afin de faire face à cette situation, la direction technique relevant de la Fédération Royale marocaine de taekwondo, dirigée par le français David Sicot, a insisté pour que les taekwondoïstes marocains poursuivent leurs entraînements individuellement confinés chez-eux.

+ La dernière séance d’entraînement effectuée par la sélection nationale s’est déroulée lundi dernier avant la fermeture de l’Institut +

Sicot a ainsi indiqué à la MAP qu’après l’annulation de tous les stages de concentration que devaient effectuer les champions marocains, à l’intérieur et à l’extérieur du Maroc, il était tout à fait naturel de trouver d’autres alternatives pour continuer de s’entraîner, de se maintenir en grande forme physique et de s’adapter à la situation actuelle, tout en respectant la décision du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports de fermer tous les centres sportifs du Royaume.

« Depuis lundi dernier, des séances d’entraînement individuelles en vidéo ont été mises en place via l’application « WhatsApp » avec les trois taekwondoïstes marocains, une le matin et l’autre le soir », a expliqué le coach national, notant que ces séances sont surtout centrées sur la condition physique plutôt que sur l’aspect technique.

« A l’heure actuelle, il faut se concentrer sur la préservation de la santé des citoyens en respectant les mesures de précaution adoptées par le Maroc, dont le confinement chez-soi et c’est le meilleur comportement pour limiter la propagation du virus dans le pays », a souligné le directeur technique.

De son côté, le président de la Fédération royale marocaine de taekwondo, Driss Hilali, a indiqué que la dernière séance d’entraînement effectuée par la sélection nationale s’est déroulée lundi dernier avant la fermeture de l’Institut de formation suite à la décision des ministères de l’Intérieur et de la Culture, de la Jeunesse et des Sports dans le cadre des mesures préventives de lutte contre la propagation du coronavirus.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.