Une « fatwa » insolite à dormir debout. L’Institut Pasteur du Maroc (IPM) a démenti de manière catégorique, ce lundi 23 mars, l’allégation selon laquelle « des relations sexuelles quotidiennes prémunissent contre l’infection par le coronavirus » comme le prétend l’auteur d’un enregistrement audio qui circule sur les réseaux sociaux.

Dans un communiqué de presse, l’Institut a également démenti que l’auteur de cet enregistrement soit, comme il le prétend, un des biologistes chercheurs de l’IPM, appelant les citoyens à cesser d’échanger cet enregistrement.

L’IPM a également indiqué que toutes « les dispositions légales » ont été prises pour l’ouverture d’une enquête judiciaire à ce sujet par les autorités compétentes.

Le communiqué a de nouveau appelé les citoyens marocains à respecter les mesures de précaution et de prévention prodiguées par les autorités sanitaires qui sont publiées dans les médias officiels.

Pour rappel, le Maroc a décrété l’état d’urgence sanitaire depuis vendredi 20 mars et adopté des mesures drastiques afin de juguler la pandémie du Coronavirus. Le nombre de cas atteints du virus a grimpé, ce lundi vers 12h30, à 134, en plus de 4 décès et 3 personnes guéries, selon le ministère de la Santé.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.