Opération en cours. Le département d’État américain a annoncé qu’il organise des vols pour le rapatriement des ressortissants américains qui sont bloqués au Maroc à cause des mesures de restrictions de voyage mises en place dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, a rapporté le site NPR.

« En ce moment, la mission (américaine au) Maroc apporte son aide au rapatriement par vol affrété de plus de 1.000 citoyens américains bloqués au Maroc alors que ce pays a interrompu ses liaisons aériennes, terrestres et maritimes afin de ralentir la propagation du virus », a déclaré à la presse David Schenker, secrétaire d’Etat adjoint aux Affaires du Proche-Orient.

Selon l’ambassade des États-Unis au Maroc, les vols affrétés devaient s’envoler vendredi de l’aéroport international de Marrakech.

Schenker a ajouté que les vols se poursuivront pendant plusieurs jours, soulignant que l’ambassade américaine au Maroc a reçu des milliers de courriels de citoyens américains bloqués.

« Ces vols comprendront une liaison Marrakech-Londres Heathrow puis une correspondance vers l’une des 10 villes des États-Unis desservies par British Airways », a précisé l’ambassade américaine soulignant que chaque billet coûtera dans les 1500 dollars, frais que devront rembourser les passagers au gouvernement américain.

Selon le site NPR, certains ressortissants américains bloqués au Maroc ont critiqué « la lenteur de la réaction du gouvernement américain pour les aider à retourner chez eux ».
Le rapatriement des ressortissants américains du Maroc intervient un jour après que le Département d’État ait exhorté les américains à éviter les voyages internationaux et ceux à l’étranger de retourner au pays ou de se préparer à passer une période indéterminée à l’étranger.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.