La Confédération africaine de football (CAF) a infligé quatre matchs de suspension aux présidents de l’Entente sportive de Sétif (ESS) et du Raja de Casablanca (RCA) après les événements ayant émaillés le match entre les deux équipes le 1er mai à Sétif, lors des 8èmes de finale retour de la Ligue des Champions d’Afrique, indique mardi la CAF.

Ces suspensions sont  assorties chacune d’une interdiction de stade lors des matchs de la CAF et de 5.000 dollars d’amende, précise le jury disciplinaire de l’instance faitière du ballon rond africain dans un communiqué publié mardi rappelant que ces sanctions ont été prises après que Mohamed Boudrika ait descendu sur l’aire de jeu pour contester les décisions de l’arbitre, alors que Hammar, président de l’ESS est lui aussi descendu sur l’aire de jeu et a insulté quelques membres de la délégation du RCA.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.