La Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) a pris des mesures exceptionnelles afin de protéger la santé de ses assurés des risques néfastes de la pandémie de Coronavirus, tout en leur garantissant l’accès ininterrompu aux prestations de l’Assurance maladie obligatoire (AMO).

Ces mesures, qui s’inscrivent dans le cadre des efforts consentis par l’Etat pour lutter contre cette pandémie, concernent l’autorisation des pharmaciens d’officine travaillant en mode tiers et payant avec la CNOPS pour la prise en charge des médicaments coûteux (118 médicaments) à délivrer sans accord préalable de la CNOPS ces médicaments aux assurés à 100% du prix base de remboursement, souligne la CNOPS dans un communiqué.

Ces pharmaciens sont également autorisés à accepter les ordonnances antérieures des assurés qui sont dans l’impossibilité de consulter leurs médecins et de les contacter en cette période exceptionnelle, pour éviter toute interruption de leur traitement, souligne le communiqué.

En ce qui concerne les dossiers de facturation, la CNOPS relève qu’ils peuvent toujours être déposés au niveau des délégations régionales et au niveau du département de la liquidation des prestations.

Pour ce qui est des médicaments sous accord préalable de remboursement hors tiers payant, la CNOPS a levé ce contrôle (accord préalable de remboursement) et les pharmaciens peuvent délivrer les médicaments aux assurés qui doivent les déposer au niveau des Mutuelles pour remboursement, sachant que les délais de forclusion ne sont plus appliqués pendant cette période d’exception.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.