Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mercredi :

Le Matin :

• Covid-19: SM le Roi ordonne la mobilisation des structures sanitaires des FAR. Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a présidé, mardi 17 mars 2020 au Palais royal à Casablanca, une séance de travail consacrée au suivi de la gestion de la propagation de la pandémie du Coronavirus dans notre pays et à la poursuite de la prise de mesures pour faire face à toute évolution. Sur la base des données présentées par Monsieur le ministre de la Santé, et partant du souci de Sa Majesté le Roi, que Dieu Le préserve, d’élever les capacités du système sanitaire national pour faire face à cette pandémie, le Souverain, que Dieu Le préserve, Chef Suprême et Chef d’État-major général des Forces Armées Royales (FAR), a donné Ses Hautes instructions à l’Inspecteur général des FAR, pour mettre les structures de santé équipées, dont la création avait été ordonnée auparavant par le Souverain dans les différentes régions du Royaume dans cet objectif, à la disposition du système sanitaire avec toutes ses composantes, en cas de besoin. Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, a donné Ses directives aux autorités compétentes pour veiller à la bonne application des mesures efficientes visant à assurer l’approvisionnement des marchés, sur l’ensemble du territoire national, en produits alimentaires et de consommation, produits d’hygiène et de désinfection, d’une manière régulière et permanente, et lutter contre toute forme de spéculation et de hausse des prix.

• Commercialisation des fruits et légumes des provinces du sud: les autorités marocaines, seuls interlocuteurs de l’UE. La Commission européenne a mis, mardi, un terme à la polémique que certains députés européens tentent de créer autour du respect des normes de commercialisation des fruits et légumes en provenance des provinces du sud du Royaume. Dans une réponse à la question d’une eurodéputée sur les contrôles de conformité pour les produits originaires du Sahara marocain, le Commissaire européen chargé de l’Agriculture, Janusz Wojciechowski, a précisé que ce sont les autorités marocaines qui sont chargées de ce contrôle et qu’elles sont les seuls interlocuteurs de l’Union européenne. M. Wojciechowski précise que, conformément à l’article 15.4 du règlement n ° 543/2011, le Maroc est l’un des pays tiers où les contrôles de conformité ont été approuvés par la Commission européenne, précisant que les autorités marocaines sont chargées de vérifier la conformité aux normes de commercialisation des fruits et légumes frais sous leur contrôle et que ce sont ces autorités qui sont responsables des contacts avec l’Union européenne.

L’Economiste :

• Energie: un comité de vigilance pour assurer l’approvisionnement. Après le Comité de veille économique et celui chargé du suivi de l’approvisionnement du marché en produits alimentaires, le ministère de l’énergie vient également de mettre en place un comité de vigilance. L’objectif est «de faire le suivi de l’approvisionnement du marché en produits énergétiques». Ce comité est présidé par le ministre de l’Energie et des Mines. Il regroupe les différents intervenants du secteur public et privé. Des réunions seront tenues régulièrement pour s’assurer de l’approvisionnement normal du marché. Cela concerne les différentes étapes, de l’import jusqu’à la distribution dans les stations. «Une série de mesures sont prises pour le maintien d’une situation normale», est-il indiqué.

• Tourisme: les professionnels comptent leurs pertes. Comme annoncé sur les colonnes du journal, c’est une crise exceptionnelle que le secteur n’a jamais traversé auparavant. Se retrouver avec zéro client et ce dès le mois d’avril reste du jamais vu. Le Conseil national de tourisme vient de publier une estimation des pertes dans le secteur touristique en raison de la pandémie du coronavirus. Le scénario progressif des baisses (mars-décembre) indique une perte globale de près de 6 millions de touristes qui vont se traduire avec un total de nuitées perdues de 11,6 millions. Rien que pour les trois prochains avril-mai-juin, les professionnels s’attendent à des baisses respectives de 98% et 80%.

Aujourd’hui le Maroc :

• Les pharmacies resteront ouvertes. Les pharmacies resteront ouvertes pour permettre aux citoyens de se fournir en médicaments. Depuis l’apparition des premiers cas de coronavirus au Maroc, les pharmacies sont prises d’assaut par les clients qui viennent acheter des médicaments en masse, notamment du paracétamol. Quant à ce dernier qui reste la meilleure solution dans un premier temps en cas de fièvre, le président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens fait savoir qu’il n’y a pas de pénurie et que le pays dispose d’un stock de sécurité. Il conseille vivement les citoyens à avoir chez eux du doliprane, de la vitamine C, du gel hydro-alcoolique, des gants et à limiter au maximum les déplacements qui ne sont pas urgents.

• CINE: l’e-mail et le téléphone intégrés. De nouveaux détails sont Connus concernant la nouvelle CNIE (Carte nationale d’identité électronique). L’une des nouveautés phares concerne la nature des données personnelles qui seront embarquées. Ainsi, les demandeurs des nouvelles CNIE pourront intégrer également leur adresse électronique ou e-mail en plus du numéro de téléphone. La nouvelle carte pourra également comporter un numéro de téléphone ou un contact à appeler en cas d’urgence. Les responsables ont voulu cette nouvelle carte totalement révolutionnaire sur le plan technologique. Par ailleurs, les détenteurs de cette carte ne seront plus obligés de demander des certificats de vie des actes de naissance, des certificats de nationalité ou bien de résidence puisque la CNIE suffira.

L’Opinion :

• Diesel/essence: une baisse inégale des prix. Bonne nouvelle pour les automobilistes. Les prix à la pompe au Maroc suivent enfin la chute vertigineuse des cours du brut sur le marché international, qui ne dépassent pas les 30 dollars le baril. Une nouvelle baisse des prix des carburants a été appliquée depuis lundi, avec une légère différence selon les sociétés de distribution. Ainsi, pour le gasoil, les prix ont reculé de 90 centimes à l DH. Pour l’essence, la baisse est de 95 centimes à 1,07 DH. Cette régression des prix à la pompe, comme déjà souligné, intervient après une baisse de 30% environ, il y a une dizaine de jours, des prix du pétrole sur le marché mondial.

• Guelmim: Réunion sur les mesures préventives contre le coronavirus. Une réunion élargie s’est tenue à la wilaya de la région de Guelmim-Oued Noun en vue d’examiner les diverses mesures préventives contre la propagation du coronavirus (Covid-19). Les participants à cette réunion, présidée par le wali de de la région Guelmim-Oued Noun, gouverneur de la province de Guelmim, Mohamed Najim Abhay, ont discuté des mesures qui ont été prises pour se protéger contre cette pandémie telles que la stérilisation des véhicules en commun, des équipements publics, la gare routière et les marchés. L’accent a été aussi mis sur les mesures de conservation de la santé publique dans les marchés, avec un focus sur la sensibilisation des fournisseurs et des clients au niveau provincial.

Al Bayane :

• Bank Al-Maghrib: Approvisionnement suffisant en monnaie fiduciaire. Bank Al-Maghrib a annoncé avoir assuré à travers tout le Royaume l’approvisionnement suffisant en monnaie fiduciaire et ce, compte tenu de la conjoncture actuelle. « Bank Al-Maghrib a par ailleurs coordonné avec le secteur bancaire pour que l’ensemble des guichets automatiques bancaires soient alimentés de manière continue afin de répondre aux besoins de l’ensemble des citoyens », a indiqué la banque centrale dans un communiqué.

• ONCF : Modification de la fréquence des trains reliant Casablanca et l’aéroport Mohammed V. L’Office national des chemins de fer (ONCF) annonce qu’une modification de la fréquence des trains reliant Casablanca et l’aéroport international Mohammed V sera opérée à partir de ce mardi et ce, conformément à la décision du Maroc de suspendre, jusqu’à nouvel ordre, tous les vols internationaux en provenance et à destination du territoire national. « A partir du mardi 17 mars 2020, il y aura une modification de la fréquence des trains reliant Casablanca et l’aéroport international Mohammed V en vue d’accompagner les déplacements », conformément à la décision du Maroc de suspendre, jusqu’à nouvel ordre, tous les vols internationaux en provenance et à destination du territoire national, dans le cadre des mesures préventives prises pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), annonce l’ONCF dans un communiqué.

Libération :

• Le CNDH annule ses activités à cause du Covid-19. Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a annoncé l’annulation de toutes ses activités et réunions aux niveaux national, régional et local jusqu’à nouvel ordre, conformément aux mesures préventives prises pour endiguer la propagation du Coronavirus (Covid-19). Dans un communiqué, le CNDH a indiqué que dans ces circonstances exceptionnelles que traversent l’humanité et le peuple marocain et qui oblige tout le monde à la vigilance et à la prudence, il a été décidé l’annulation de toutes les activité et réunions du Conseil et la désinfection du siège central, des sièges des commissions régionales et du siège de l’Institut national de formation aux droits de l’Homme Driss Benzekri. Le Conseil a procédé à la mise en place d’une ligne téléphonique (05.37.54.00.00), d’une messagerie électronique : cndh@cndh.org.ma dédiée à la correspondance et aux demandes d’accès à l’information, ainsi que d’une messagerie électronique dédiée aux réclamations : chikaya@cndh.org.ma.

• Administrations, communes et établissements publics appelés à prendre des mesures préventives. Le ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration a appelé l’ensemble des administrations publiques, des communes territoriales, ainsi que des établissements et entreprises publics à prendre des mesures de prévention et de protection pour éviter la propagation du nouveau Coronavirus (Covid-19). Selon une note du ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, Mohamed Benchaaboun, ces différentes administrations doivent donner des instructions aux services et institutions sous leur tutelle au niveau central, régional et provincial pour prendre les décisions et les mesures de prévention, de protection et de sensibilisation recommandées par les autorités compétentes, le but étant d’éviter la propagation de cette épidémie parmi les employés des services publics et entre ces derniers et les usagers. La même source a relevé que cette recommandation intervient « dans le cadre du souci de continuité du service public au profit des usagers et de veille à la protection de la santé des employés des administrations publiques, des communes territoriales, des établissements et entreprises publics et des usagers contre la propagation du nouveau Coronavirus ».

Akhbar Al Yaoum:

• Tribunaux: les audiences suspendues à cause du Covid-19. Afin de limiter l’afflux des citoyens aux tribunaux, dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, la coordination tripartite entre le ministère de la justice, le ministère public et le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a donné lieu à une mesure réduisant les activités des juridictions. Cette mesure nécessite, par ailleurs, des efforts importants pour revenir à la normale une fois cette crise passée. La coordination entre ces trois parties a été dictée par la situation que connaissent les tribunaux marocains, avec notamment les interférences des spécialités et des autorités entre les fonctionnaires relevant du ministère de la justice, les magistrats présidents de chambres et les présidents des cours relevant du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire. Les procureurs relèvent pour leur part du ministère public. Ce qui a imposé une coordination minutieuse pour aboutir à des décisions en harmonie avec le contexte de la lutte contre cette pandémie mondiale. La décision de suspendre les audiences imposera à toutes les parties concernées de mettre à jour les dates et les rendez-vous, mais aussi de revoir la question de prescription judiciaire, en plus de certaines difficultés qu’il faut surmonter.

• Coronavirus: batterie de mesures pour soutenir les entreprises. Les premières mesures d’appui aux secteurs affectés par les effets de la propagation du coronavirus commencent à tomber. En effet, le Comité de Veille Économique (CVE) a annoncé des mesures pour soutenir ces secteurs, dont le report/suppression des charges sociales (CNSS/CIMR..) et les dégrèvements d’impôt (IR, IS, TVA..) pour toute la période de crise. Il s’agit également du report des échéances bancaires de 12 mois, le maintien des lignes de crédit et l’ouverture de lignes d’emprunts sur 12 mois avec réduction du taux d’intérêt à 2% sur cette période.

Al Massae:

• Covid-19: l’accès aux bureaux douaniers limité. Compte tenu des circonstances sanitaires actuelles et des menaces de propagation du Covid-19, l’Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII) a décidé de limiter l’accès aux bureaux douaniers et ne l’autoriser qu’aux seuls cas nécessitant impérativement la présence physique dans les locaux de l’administration et ce, jusqu’à nouvel ordre. À cet égard, de nombreuses prestations peuvent être effectuées directement en ligne, à savoir les formalités de dédouanement des marchandises, les échanges avec les inspecteurs traitant les déclarations, les demande de certificat d’origine, les paiement des créances douanières, etc, précise un communiqué de l’ADII.

• Coronavirus: seuls 3 organismes pratiquent les examens biologiques. L’Institut d’Hygiène de Rabat, l’Institut Pasteur du Maroc à Casablanca et le laboratoire de l’Hôpital d’Instruction Militaire Mohammed V de Rabat sont les seuls organismes habilités et autorisés à pratiquer les examens biologiques pour la confirmation et le suivi du virus SARS COV2. Dans un communiqué, le ministère de la Santé indique que dans le cadre des mesures de santé publique prise pour lutter contre la pandémie liée au virus SARS COV2, la stratégie nationale accorde une attention particulière aux examens biologiques pour la confirmation et le suivi, précisant que compte tenu de la situation épidémiologique dans le Royaume, la spécificité des tests, et les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé, seuls sont habilités et autorisés à pratiquer ces examens les laboratoires de l’Institut d’Hygiène de Rabat relevant du ministère, de l’Institut Pasteur du Maroc à Casablanca relevant du ministère et le laboratoire de l’Hôpital d’Instruction militaire Mohammed V de Rabat.

Al Alam :

• Tourisme: série de mesures pour préserver les emplois et venir en aide aux entreprises. Le Comité de veille économique (CVE) a mis en place une série de mesures pour la préservation d’un maximum d’emplois touristiques et l’assistance aux entreprises opérant dans le secteur, a affirmé lundi la ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah Alaoui. « Le tourisme est l’un des secteurs économiques durement affectés par la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, qui frappe le monde entier, notamment eu égard à la suppression des vols internationaux », a déclaré la ministre à la presse au terme d’une réunion du CVE à Rabat. Le comité, a-t-elle dit, a tenu sa première réunion pour discuter des mesures à prendre afin de soutenir l’économie face aux répercussions néfastes de la crise sanitaire et de mettre en œuvre les Hautes directives de SM le Roi Mohammed VI. • Parquet: des mesures pour réduire l’affluence d’usagers . Le parquet près la Cour d’appel de Rabat a annoncé la mise en place de mesures immédiates afin de réduire l’affluence de justiciables et d’usagers, dans le cadre des efforts visant à enrayer la propagation du nouveau Coronavirus (Covid-19). Dans un communiqué, le parquet près la Cour d’appel de Rabat a indiqué que pour les renseignements, les réponses aux questions urgentes et le signalement des crimes, un numéro de téléphone (0537.56.42.02) et deux numéros de fax (0537.56.41.96 et 0537.56.42.03) sont mis à disposition, ainsi qu’une une adresse e-mail pour le dépôt de plainte rabatcourdappel@gmail.com. Al Ahdath Al Maghribia:

• Fruits et légumes: plus besoin de passer par les marchés de gros. Dans le contexte sanitaire actuel causé par la pandémie Covid-19 et afin d’assurer l’approvisionnement continu des marchés nationaux, les ministères de l’Intérieur et celui de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, ont pris conjointement la décision de permettre l’approvisionnement direct des Grandes et Moyennes Surfaces (GMS) en légumes et fruits via la vente directe par les producteurs à ces espaces de commerce sans passer par les marchés de gros. Dans un communiqué publié mardi, le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts précise que cette mesure prend effet à partir du 18 mars 2020 et durera 1 mois.

• Création du Fonds spécial dédié à la gestion du Coronavirus. Le gouvernement a publié le décret portant création du Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau Coronavirus (Covid-19). Ainsi, la commission des finances et du développement économique tient aujourd’hui une réunion consacrée à la présentation de ce Fonds, qui sera alimenté notamment par le budget général, les contributions des collectivités territoriales, des entreprises et établissements publics, du secteur privé, ainsi que le montant de l’amende infligée à Maroc Télécom par l’ANRT.

Rissalat Al Oumma:

• Indice de la liberté économique 2020: le Maroc 78è. Avec un score de 63,3 points, le Maroc se classe au 78e rang mondial en matière de liberté économique, a indiqué le think tank américain The Heritage Foundation. Pour la 6ème fois consécutive, le Royaume figure parmi les pays de 3ème catégorie qui se caractérisent par un indice de liberté économique moyen, selon l’indice de la liberté économique 2020 publié par le think tank américain, qui note que le Maroc a déployé des efforts considérables en matière de protection de la propriété privée. • Agadir: Deux individus arrêtés pour avoir mis en danger la vie de citoyens et policiers. La police judiciaire d’Agadir a arrêté deux multirécidivistes, âgés de 24 et 29 ans, dont l’un fait l’objet d’un avis de recherche national pour vol par violence, et ce pour leur implication présumée dans une affaire de vol et pour avoir exposé des citoyens et des éléments de police au danger à l’aide de l’arme blanche. Dans un communiqué, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) indique qu’une patrouille de police avait pris, le 10 mars, les deux mis en cause en flagrant délit de vol d’une fille sous la menace de la violence, avant qu’il ne refusent d’obtempérer, exposant la vie des policiers à un danger imminent à l’aide de l’arme blanche. Al Ittihad Al Ichtiraki :

• CRT: Près de 92.000 touristes ont visité Agadir en février 2020. Le nombre de touristes, toutes nationalités confondues, qui ont visité la ville d’Agadir durant le mois de février dernier a atteint 91.985 visiteurs contre 80.437 arrivées au cours de la même période de l’année dernière, soit une progression de 14,36 %. Selon les statistiques du Conseil régional du tourisme (CRT) d’Agadir Souss-Massa, les Marocains arrivent en tête de la clientèle des différents établissements d’hébergement touristique, avec un total de 25.785 visiteurs contre 23.453 en février 2019 (+9,94%). Les touristes français occupent la deuxième position avec 21.989 arrivées, suivis des Anglais (10.964) et des Allemands (10.392). La même source précise que les hôtels classés « 4 étoiles » ont accueilli le plus grand nombre de touristes, soit 24.510, suivis des hôtels classés « 5 étoiles » (22.700), des clubs touristiques (20.144) et des résidences touristiques (9820). • Covid-19 : La CNSS suspend l’accueil des assurés et des prestataires de soins. La Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) a décidé d’arrêter d’accueillir, jusqu’à nouvel ordre, les assurés et les prestataires de soins dans ses aires d’accueil,et ce, dans le cadre des mesures préventives visant à endiguer la propagation du coronavirus et préserver la santé de ses collaborateurs.

Bayane Al Yaoum :

• L’ARM consacre 1,5 MMDH au « Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus ». L’Association des Régions du Maroc (ARM) a annoncé avoir consacré 1,5 milliard de dirhams (MMDH) au compte d’affectation spéciale intitulé « Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19) ». Les présidents des conseils des régions du Maroc se sont réunis lundi à Rabat et ont convenu, à cette occasion, d’allouer 1,5 MMDH au compte d’affectation spéciale, dont 1 milliard de dirhams (100 milliards de centimes) versé par le Fonds de solidarité interrégionale et 500 millions de dirhams qui proviendront des budgets consacrés aux régions, a précisé l’ARM dans un communiqué, saluant la Haute initiative Royale portant création de ce fonds.

• Tramway: pas plus de 100 passagers assis par rame. La RATP Dev, opérateur de tramway à Casablanca, a décidé, à compter de ce mardi, de ramener à 100 passagers en places assises la capacité maximum de chaque rame en circulation sur les deux lignes du réseau casablancais. « Pour la sécurité et la santé de tous, la capacité autorisée pour chacune des rames sera de 100 personnes maximum et uniquement sur les places assises », souligne la société dans un communiqué. L’opérateur invite « les Casablancaises et les Casablancais à emprunter le tramway uniquement en cas d’absolue nécessité », à la lumière des dernières directives des autorités compétentes, tout en appelant à la responsabilité de tous afin de limiter la propagation du virus.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.