Le conseil des communautés juives du Maroc a décidé dans le cadre des mesures préventives contre le Coronavirus de suspendre jusqu’à nouvel ordre les prières dans les synagogues.

A Casablanca, dans un communiqué, relayé par des médias locaux, le conseil des communautés juives du Maroc a indiqué que cette décision fait suite aux directives des autorités et après consultations du « Rabbinat ».

Le Conseil a, en outre, appelé à la solidarité et au sens des responsabilités les responsables des lieux de culte pour qu’ils observent les mesures de prévention et soient conscients des dangers auxquels ils peuvent exposer les fidèles et tous les citoyens.

« Il faut un strict respect des mesures de sécurité sanitaire, et de ne pas dépasser un maximum de dix fidèles », a souligné le président du conseil, Serge Berdugo, cité par Hespress.com.

Le Conseil avait précédemment démenti que des membres de la communauté juive marocaine aient été contaminés par un rabbin anglais testé positif qu’ils avaient rencontré lors de sa visite au Maroc, ajoutant que les quelques personnes que ce dernier a rencontré très brièvement ne présentent aucun symptôme.

Dans le cadre des mesures préventives contre le Coronavirus, le Conseil des communautés juives du Maroc a également décidé de reporter, sine die, la date de la “Hiloula” de Meknès, initialement prévue pour les 11 et 12 mai, surtout que cette occasion connaît l’affluence de nombreux juifs en provenance du monde entier.

+ Par amour pour les autres et comme acte de solidarité avec toute l’humanité +

Selon le site des Juifs francophones « jforum.fr », cette décision a été prise lors d’une réunion du Conseil tenue le week-end dernier, sous la présidence de Serge Berdugo et qui a été consacrée à l’examen des diverses mesures de précaution pouvant être prises pour prévenir le virus.

La même source a ajouté que le Conseil a également interdit la visite de maisons de retraite qui accueillent des personnes âgées, qui sont les plus exposées au danger de décéder à cause de Coronavirus.

Pour rappel, en réponse à la demande de fatwa adressée par Amir Al-Mouminine au Conseil supérieur des Oulémas, l’instance scientifique chargée des fatwa a recommandé la fermeture temporaire des mosquées pour les cinq prières et celle du vendredi.

Concernant la communauté chrétienne vivant au Maroc, la messe s’est déroulée dimanche sans fidèles, après l’appel de l’évêque de Rabat, le cardinal Cristobal Lopez Romero, aux chrétiens de l’Église catholique au Maroc à rester chez eux, et à tenir des prières individuelles et familiales « par amour pour les autres » et comme « acte de solidarité avec toute l’humanité ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.