Le groupe français Suez, spécialisé dans la gestion de l’eau et des déchets, a annoncé, mardi, avoir remporté deux contrats de gestion des déchets industriels dans le secteur automobile au Maroc, pour un montant de 17,6 millions d’euros.

«SUEZ confirme sa position de leader de la gestion des déchets industriels au Maroc en remportant deux contrats d’une durée de trois ans et d’un montant global de 17,6 millions d’euros. Le Groupe accompagnera PSA et Renault dans le traitement et la valorisation de leurs déchets industriels », a indiqué le groupe dans un communiqué transmis à la MAP.

Le Groupe PSA a choisi SUEZ pour la gestion globale des déchets industriels générés par sa nouvelle usine de l’Atlantic Free Zone (AFZ), à Kénitra. « Ce nouveau contrat, d’une durée de 3 ans et ayant démarré en octobre 2019, renforce la collaboration avec SUEZ qui était en charge, depuis 2018, de la gestion des déchets lors de la construction de l’usine », a précisé le groupe.

« SUEZ déploiera la solution Green’ Compact qui inclut un plan de collecte condensé et un parc à déchets sur-mesure. Cette solution est évolutive, tant en termes de moyens humains que matériels, afin d’accompagner la montée en cadence de la chaîne de production de l’usine », explique le groupe français qui s’est engagé à accompagner le Groupe PSA dans l’atteinte de son objectif « zéro déchets enfouis », selon l’agence MAP.

SUEZ propose des solutions innovantes de valorisation de l’ensemble des déchets, y compris le compostage des déchets organiques, précise la même source.

L’emplacement de l’usine du Groupe PSA, au cœur de l’Atlantique Free Zone, permettra de créer de fortes synergies avec la plateforme multimodale de SUEZ qui sera mise en service en 2020, affirme le groupe français.

S’agissant du 2ème contrat remporté au Maroc, le groupe évoque le renforcement de son partenariat avec Renault au Maroc qui a renouvelé, en juin dernier, le contrat de SUEZ pour assurer, jusqu’en 2022, la gestion durable des déchets de ses 2 usines de production au Maroc, situées à Casablanca et à Tanger.

« SUEZ s’engage à accompagner Renault, un leader de l’automobile au Maroc disposant d’une capacité de production de plus de 400 000 véhicules par an dans ses 2 usines marocaines », affirme le groupe français.

Le Maroc génère 3,5 millions de tonnes de déchets industriels par an et ce gisement devrait atteindre 12 millions de tonnes en 2030.

« SUEZ soutient le plan d’accélération industrielle 2014-2020 du Royaume en accompagnant depuis plusieurs années le tissu industriel marocain dans la mise en place d’une économie circulaire », souligne le groupe français qui rappelle avoir investi en 2019 dans deux plateformes multimodales pour la valorisation des déchets industriels des zones franches de Tanger et Kénitra, en complément de sa plateforme de Bouskoura.

« Les deux contrats remportés auprès de PSA et Renault illustrent cet engagement », affirme le groupe français.

Depuis 2008, SUEZ assure la gestion globale de tous les types de déchets pour le Groupe Renault Maroc, depuis la collecte dans les ateliers de production, le tri des déchets (palettes, cartons, métaux, huiles de process, emballages et plastiques de production), jusqu’à leur valorisation ou leur traitement par les filières habilitées.

SUEZ accompagne également Renault en ingénierie et en conseil avec des propositions d’axes de progrès et un suivi administratif, dans le cadre d’une démarche de réduction des déchets et d’optimisation de leur valorisation.

« Avec ces contrats, SUEZ s’ancre comme un acteur de référence du traitement des déchets industriels au Maroc. Notre offre de solutions innovantes qui répond aux besoins de nos clients industriels entend améliorer le traitement et la valorisation de leurs déchets », s’est félicité le groupe français.

« Les équipes commerciales de SUEZ Maroc ont su écouter les attentes de nos clients pour un suivi plus rigoureux et transparent de leurs déchets et ont su les accompagner dans la mise en œuvre des processus industriels optimisés au service de l’économie circulaire » a déclaré Ana Giros, Directrice Générale Adjointe de SUEZ en charge des Régions APAC (Asie, Australie et Inde) et AMECA (Afrique, Moyen-Orient, Asie Centrale), ajoute la MAP.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.