Événement. C’est avec des photos commémoratives et des banderoles de gratitude envers le Roi Mohammed VI et de remerciements au personnel médical de l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat, que les Marocains rapatriés de Wuhan en Chine ont choisi, en compagnie de leurs familles, de marquer leur sortie samedi de l’hôpital où ils ont été admis pour une période de surveillance médicale.

Après plusieurs jours d’attente notamment lors de la période d’observation médicale, arrive la bonne nouvelle tant attendue, portée plutôt dans la journée par le ministère de la santé annonçant la fin de la période de surveillance médicale des citoyens marocains rapatriés de Wuhan, épicentre de l’épidémie du COVID-19, accueillis à l’hôpital Sidi Said de Meknès et à l’hôpital militaire d’Instruction Mohamed V de Rabat pour 20 jours et affirmant qu’aucun cas lié au nouveau coronavirus n’a été enregistré parmi les citoyens rapatriés, a rapporté la MAP.

« C’est avec une joie immense, que nous retrouvons aujourd’hui nos enfants », a déclaré à la MAP la mère d’un étudiant marocain de Wuhan, se félicitant de la mobilisation du staff médical de l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat et qui était au delà des attentes.

+ Des certificats attestant leur bonne santé +

Elle s’est réjouie également de la délivrance aux Marocains rapatriés « des certificats attestant leur bonne santé, que ce soit au niveau de l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat, ou de l’hôpital Sidi Said de Meknès », souligne la MAP.

Partageant le même sentiment, un père de famille dont l’enfant est étudiant à Wuhan, n’a pas caché « son inquiétude » au moment où il a appris la nouvelle de l’épidémie présente en Chine, et plus particulièrement à Wuhan. Mais, l’intervention de SM le Roi nous a rassuré », dit-il, remerciant l’équipe médicale de haut niveau, mobilisée pour veiller au confort des Marocains et pour la réussite de cette opération durant la période d’observation.

Quant aux Marocains rapatriés, c’est avec une grande émotion qu’ils ont livré leurs témoignages à la MAP, après les 20 jours d’observation médicale au centre de virologie, des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital militaire.

« Le Maroc est l’un des premiers pays à avoir rapatrié ses citoyens », a déclaré une jeune marocaine vivant à Wuhan, qualifiant cette expérience d' »unique » et d' »historique ».

La jeune fille a exprimé sa reconnaissance envers son pays, qui lui a permis de retrouver les siens, notant que le Royaume a « su gérer cette situation critique avec sagesse ».

+ Les mots de joie se lisait sur le visage des jeunes rapatriés et de leurs familles +

Un autre étudiant marocain de Wuhan a apprécié la mesure d’observation médicale pour 20 jours à l’hôpital et qui vise à s’assurer qu’aucun des rapatriés ne présente de symptômes lié au coronavirus.

A la sortie de l’hôpital militaire, les voitures familiales, les mots de joie se lisait sur le visage des jeunes rapatriés et de leurs familles, laissant derrière eux le souvenir d’une expérience humaine exceptionnelle.

Suite à l’opération de rapatriement des citoyens marocains de la ville de Wuhan organisée sous les Hautes instructions du Souverain, 167 citoyens ont bénéficié d’une observation médicale biquotidienne tout au long du séjour, ainsi que des analyses de laboratoire, dont les résultats se sont révélés négatifs, ajoute la MAP.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.