Violence. Les éléments de la police relevant de la préfecture de police de Fès ont arrêté, vendredi soir, un individu, visiblement dans un état mental anormal et ne possédant aucune pièce d’identité, pour son implication présumée dans l’agression d’une ressortissante étrangère à l’aide d’un objet contondant.

Les premiers éléments de l’enquête ont révélé que la victime, qui réside au Maroc de façon légale, se trouvait sur la voie publique en compagnie d’une autre personne au moment de subir une agression physique de la part du suspect avec un objet contondant en fer, sans aucune raison apparente ni motif clair, indique dans un communiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que le prévenu a été pris d’une crise d’hystérie après son arrestation par les citoyens et les patrouilles de police qui se sont rendues sur place.

Suite à la blessure qu’elle a subie au niveau de la tête, la victime a été transférée à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, explique la même source, soulignant que d’après le médecin soignant, son état semble stable. Par ailleurs, les enquêtes et investigations préliminaires font savoir que le suspect avait déjà subi, ces dernières années, des traitements psychiatriques et neurologiques dans un établissement hospitalier spécialisé.

Une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider les conditions et circonstances de cette agression, en définir les motifs réels et examiner l’état de santé et mental du prévenu impliqué dans cette agression, conclut le communiqué.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.