Un constat. Le système sentinelle de surveillance de la grippe mis en place par le ministère de la santé vise à assurer un suivi précis de l’évolution de la grippe saisonnière au Maroc, et à identifier les épidémies de virus au cours de chaque saison, fournissant toutes les données nécessaires sur l’évolution de la situation épidémiologique afin de prendre les mesures nécessaires.

Le système est basé, selon le ministère de la santé, sur deux composantes principales, à savoir la surveillance clinique du syndrome grippal (SG) à travers un réseau ambulatoire de 412 centres de santé du secteur public, répartis sur toutes les provinces et préfectures, la surveillance épidémiologique et virologique du syndrome et des infections respiratoires aigües sévères, pris en charge au niveau de 8 centres de santé et 8 établissements hospitaliers, ainsi qu’à travers un réseau de 28 médecins exerçant dans des cabinets privés.

+ Sur les 770 prélèvements analysés, l’investigation virologique a permis la caractérisation de 192 virus grippaux +

Le bulletin épidémiologique de la grippe et des infections respiratoires aigües sévères du ministère de la santé, pour le mois de janvier 2020, indique que la situation épidémiologique s’est caractérisée par un démarrage rapide de l’épidémie saisonnière entre le 25 novembre et le 1er décembre 2019 avec le dépassement du « seuil moyen » estimée pour le Maroc à 1,51 cas de SG pour 100 consultations, pour atteindre le pic épidémique entre le 16 et le 22 décembre 2019 estimé à 2,17 cas de SG pour 100 consultations et indiquant une saison grippale d’intensité moyenne. Le bulletin révèle également une tendance à la recrudescence depuis entre le 30 décembre et le 05 janvier.

Depuis la semaine du 9 septembre 2019 à la semaine du 19 janvier 2020, quelques 770 échantillons nasopharyngés ont été prélevés, dont 56,9% d’IRAS et 43,1% de SG, avec analyse virologique au niveau du laboratoire de référence du ministère.

Par ailleurs, sur les 770 prélèvements analysés, l’investigation virologique a permis la caractérisation de 192 virus grippaux, dont 1 virus de sous-type A(H1N1) à 0,5%, 17 virus de sous-type A(H3N2) avec un taux de 8,9% et 174 virus de type B à un taux de 90,6%.

En outre, parmi les 332 prélèvements testés sur les SG, on note des taux de positivité élevés pour les groupes d’âge 2-5 ans et 5-15 ans (respectivement 51,2% et 61,2%), fort probablement en relation avec l’exposition scolaire, ainsi que pour le groupe d’âge 15-50 ans (43,1%) en raison de l’exposition professionnelle.

En ce qui concerne les IRAS, parmi les 438 prélèvements testés, on note un taux de positivité peu élevé (10,0%) pour les groupes d’âge des sujets âgés (plus de 65 ans) contrairement aux saisons précédentes (32,9% pour la saison 2018/2019, à prédominance A).

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.