Les noms des deux futurs vices-secrétaires généraux du Parti authenticité et modernité (PAM) ne devront pas tarder à être connus, selon alyaoum24 dont les sources évoquent à ces postes la désignation de Samir Koudar et d’Adil Barakat.

Pour rappel, Koudar, un des leaders du courant de « l’Avenir » au sein du parti, a été le président de la commission préparatoire du 4ème congrès national, quant à Barakat, il est le vice-président du groupe PAM à la Chambre des conseillers.

Toutefois, selon la même source, la nomination de Barakat au poste de deuxième vice-secrétaire général n’est pas acquise à cause de ses capacités d’en assumer la responsabilité.

Mohamed Hammouti, qui est considéré comme l’homme des questions organisationnelles du parti, n’a pas exprimé son désir d’être membre du bureau politique mais devra prendre la tête de l’instance nationale du parti chargée des élections et de l’accréditation des candidats PAMIstes.

Le président de la commission préparatoire du congrès national du PAM tient une conférence de presse

+ Des changements à plusieurs niveaux du PAM +

La décision de Hammouti laissera la voie libre à Mohamed Drissi, un des leaders du parti dans le nord du pays, pour renouveler son mandat au bureau politique. Quant à Larbi Lamharchi, son nom n’est pas sur la liste des potentiels membres du Bureau politique, et la dernière action de Hammouti a été de supprimer des statuts du parti l’article qui accorde au président de l’instance des élections la qualité de membre du Bureau politique, Lamharchi aura ainsi été privé de faire partie du bureau. Par contre, Hakim Benchamach, l’ancien Secrétaire général du PAM, il sera membre du Bureau politique à ce titre comme le prévoient les statuts du parti.

La source du site arabophone alyaoum24 a ajouté que le bureau politique sera constitué presque entièrement de la liste que présentera le Secrétaire général comprenant les figures du mouvement de l’Avenir, ainsi que concernant les 4 noms que les statuts du parti autorisent le Secrétaire général à nommer au bureau politique. Mehdi Bensaid et Zhor Chakaf en feront sans aucun doute partie, selon la même source.

Le secrétaire général du PAM, Abdellatif Ouahbi, reste attaché à l’exigence de la compétence pour faire partie du Bureau politique, mais il semble que la logique des « satisfactions » au sein du courant de l’Avenir s’est également imposée. Il convient de noter que les chefs des deux groupes du parti au Parlement seront, en leur qualité, membres du bureau politique, tout comme la présidente du Conseil national, Fatima Zahra Mansouri.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.