Le tribunal de première instance de Marrakech a condamné à une heure tardive dans la nuit de mardi, un individu poursuivi en état d’arrestation dans le cadre de l’affaire « Hamza mon Bb », à deux ans de prison ferme, assortis d’une amende de 10.000 DH, indique-t-on de source judiciaire.

Le mis en cause, « un hacker » dénommé (O.J), originaire de la ville d’Agadir, a été également condamné par le même tribunal à verser des dédommagements de 50.000 DH au profit du Centre National des Droits de l’Homme, et de 120.000 DH au profit de la chanteuse marocaine dénommée (S.C), selon la MAP.

La même juridiction a aussi condamné l’accusé à verser un dédommagement de 40.000 DH au profit du dénommé (M.E), et un autre de 100.000 DH au profit du dénommé (M.M).

Le prévenu était poursuivi pour « participation à l’accès frauduleux au système informatique de données », « participation délibérée à entraver le fonctionnement de ce système, sa perturbation et son dysfonctionnement », « diffusion de faits mensongers dans le seul but de nuire à la vie privée des individus et diffamation » et « chantage moyennant des sommes d’argent ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.