Méritocratie. Hasna Khoulali, a représenté le Maroc au Grand Concours du Coran au Sultanat de Brunei, en tant qu’invitée d’honneur pour avoir été la première femme arabe à remporter un prix international de mémorisation et de psalmodie du Coran en 2012 en Malaisie et en 2014 en Indonésie.

Khoulali a été personnellement reçue, à cette occasion, par le Sultan de Brunei et le ministre des Affaires religieuses de ce pays, a rapporté le site Hespress, ajoutant qu’elle a été chargée d’encadrer les participants au concours et de leur donner des cours dans l’art de psalmodier le Coran.

« Au cours de cette visite, ont été évoqués l’amour des Marocains pour le Coran et les domaines auxquels nous accordons une importance dans le royaume. J’ai aussi fait connaître mon pays et l’engouement des Marocains pour le Coran », a indiqué Khoulali à Hespress, soulignant qu’elle a été invitée personnellement à travers le ministère marocain des affaires islamiques.

« Je considère qu’être reçue par le Sultan d’un pays qui aime le Coran comme un grand événement pas dans ma vie, d’autant plus que c’est la première fois qu’une lectrice internationale du Coran ait été invitée », a-t-elle dit ajoutant qu’elle a représenté de « la meilleure façon les femmes marocaines et arabes, selon le témoignage même du Sultan ».

+ Elle a commencé à apprendre par coeur le Coran dès l’âge de 12 ans +

Hasna Khoulali est la première Marocaine et arabe à avoir remporté le Concours international de récitation du Coran en Malaisie dans la catégorie féminine.

Elle avait commencé à apprendre par coeur le Coran dès l’âge de 12 ans alors qu’elle ne connaissais même pas « la signification du mot psalmodier. Je me souviens, dit elle, que je suivais un documentaire à la télévision, puis mon père est entré dans la maison et a éteint la télé et mis un CD en sa possession. J’ai naturellement été en colère contre le comportement de mon père. Mais une si belle voix récitant le Saint Coran m’a fait retourner devant la télé pour l’écouter avec beaucoup d’attention ».

Puis « j’ai pris l’enregistrement et après un certain temps, j’ai décidé de faire écouter à mon père comment j’imite la lecture du cheikh du CD, et à partir de ce jour, c’était le début avec la psalmodie. Quant à la mémorisation du Saint Coran, je l’ai commencée à l’âge de 16 ans avant de l’achever à l’âge de 18 ans ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.