Liberté de pensée ? L’écrivain Rachid Ilal, l’auteur de « Sahih Al-Bukhari…La fin d’une légende », a dénoncé jeudi « la confiscation de son livre par la direction du Salon international de l’édition et du livre » (SIEL) qui se tient actuellement à Casablanca.

L’auteur a exprimé son étonnement à la suite de « la confiscation » de son livre bien que cet ouvrage ait réalisé, selon lui, « un chiffre de vente important au cours de sa présentation dans le salon ».

Dans une déclaration au site arabophone alyaoum24, l’auteur marocain a estimé que la direction du salon n’avait pas le droit de confisquer son livre, ajoutant qu’il ne restait que 11 exemplaires sur les 500 qui étaient exposés après avoir réalisé des ventes importantes.

Pour sa part, Iman Moftaqir, directrice du Salon internationale de l’édition et du livre, a refusé de fournir des éclaircissements à ce sujet, affirmant qu’il y a pour elle d’autres question prioritaires.

Et de dire que le temps des autodafés est révolu à jamais?

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.