Incroyable mais absolument vrai. Une vidéo montrant la technique du « moissonnage » du brouillard au Maroc a été présentée dans le cadre de l’exposition numérique interactive « Droughts in the Anthropocene » (Sécheresses dans l’Anthropocène) à l’occasion de la 40ème session de la Conférence générale de l’UNESCO.

L’exposition présente de nombreuses études et expériences montrant à travers le monde les impacts sociaux, environnementaux et culturels des sécheresses et de la rareté de l’eau.

Elle met aussi en relief les solutions nées de la collaboration entre les scientifiques et les communautés locales ainsi que le travail important du « Programme hydrologique intergouvernemental (PHI) » de l’UNESCO et de ses partenaires visant à rapprocher la science de la société et des décideurs afin de mieux faire face à l’impact des sécheresses.

Le « Moissonnage du brouillard  » est une technique qui utilise un filet spécialement tendu entre deux pôles pour attraper les gouttelettes d’eau présentes dans le brouillard.

Grâce au vent qui le pousse, le brouillard traverse le filet, se condense et tombe dans un contenant placé en dessous de l’unité. Goutte après goutte, la quantité d’eau devient conséquente pour satisfaire tous les besoins des habitants d’un douar.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.