L’ingénieur et scientifique marocain, Rachid Yazami, a été honoré, mardi à Dubaï, par la médaille Mohammed Ben Rached d’excellence scientifique dans la catégorie « Réalisations de vie », en reconnaissance de ses recherches et inventions scientifiques éminentes, en particulier dans le domaine de la technologie des batteries au lithium-ion.

Le scientifique marocain a reçu sa médaille des mains de Cheikh Mohamed ben Rached Al Maktoum, vice-président, Premier ministre des Emirats Arabes Unis et gouverneur de Dubaï, lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté des personnalités émiraties et des scientifiques et chercheurs d’élite.

Cette consécration est la plus haute distinction accordée par les Émirats arabes unis à d’éminents scientifiques ayant apporté des contributions significatives et d’importantes réalisations au cours de leur carrière.

À la même occasion, Lourdes Vega, directrice du Centre de recherche et de développement pour le dioxyde de carbone et d’hydrogène et professeure de génie chimique à l’Université des sciences et technologies de Khalifa à Abou Dhabi, a également été décorée. Lourdes Vega est titulaire d’un doctorat en physique de l’Université de Séville en Espagne, en coopération avec le Département de génie chimique de l’Université de Californie aux États-Unis.

A cette occasion, Mohammed ben Rached Al Maktoum a félicité les deux lauréats pour leur rôle dans la promotion de la civilisation humaine et leurs contributions à l’utilisation de leurs savoir pour le bien-être des gens, soulignant l’importance de déployer plus d’efforts et d’explorer de nouvelles opportunités offertes par la science.

M. Yazami a exprimé sa gratitude pour cette consécration, y voyant « un honneur pour la science et les scientifiques ».

Le parcours scientifique de Yazami (67 ans) se répartit entre plusieurs pays (France, Japon, États-Unis d’Amérique et Singapour). Il possède de nombreuses inventions, dont une puce intelligente qui permet de recharger la batterie en moins de dix minutes et évite les risques de température élevée de la batterie.

En 2014, Yazami a reçu le prix Draper de la National Academy of Engineering de Washington, considéré comme l’équivalent d’un Nobel pour les ingénieurs, en reconnaissance de sa contribution au développement des batteries lithium-ion dans les années 1990.

La médaille Mohamed ben Rached pour l’excellence scientifique a été créée en 2017, en l’honneur de scientifiques, chercheurs et spécialistes ayant apporté des réalisations exceptionnelles uniques. Elle tend à renforcer leur position dans la société et leur rôle dans la création d’un environnement qui favorise la créativité, la recherche scientifique et la qualification d’une nouvelle génération de scientifiques et de chercheurs émiratis.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.