La police nationale espagnole a procédé mardi à Reus, dans la province de Tarragone, à l’arrestation d’un ressortissant marocain accusé de participer à des « crimes d’endoctrinement et d’apologie du terrorisme ».

L’individu, âgé de 38 ans, est entré en contact avec d’autres terroristes qui avaient été arrêtés précédemment et cherchait des cibles parmi les personnes exprimant des avis contraires à la religion musulmane et à l’organisation de l’État islamique Daesh, indique la police espagnole.

Il aurait assumé « la stratégie virtuelle de Daesh », en menant à bien un solide processus d’auto-endoctrinement et de diffusion massive des idées de l’organisation terroriste à travers Internet, précise la même source.

Il avait l’intention d’encadrer d’autres personnes par la suite et de mener « des actes d’endoctrinement et d’apologie du djihadisme », note la police, faisant observer que le mis en cause justifiait publiquement les actions terroristes de Daesh.

Présenté par la police espagnole comme étant « un grand orateur de la doctrine djihadiste et des idées de Daesh », le prévenu a eu des contacts avec d’autres détenus accusés de préparer d’actes terroristes.

Il exerçait un « contrôle rigoureux » sur les groupes de réseaux sociaux qu’il gérait sur les différentes plateformes virtuelles, conclut la police espagnole.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.