La surveillance et le dépistage du « coronavirus » se sont renforcés sur le continent africain. Cependant, son existence n’est pas confirmé, a déclaré mardi à Addis-Abeba un haut responsable de l’Union africaine (UA).

Le directeur du contrôle et de la prévention des maladies, John Nkengasong, a déclaré à la presse, suite aux « rumeurs » circulant autour de cas suspects de Coronavirus, que l’Afrique n’est pas à l’abri de cette épidémie, étant donné ses liens étroits avec la Chine.

« Il est très possible que nous ayons des cas [de coronavirus], mais non reconnus », a déclaré Nkengasong au siège de l’UA.

Le coronavirus a été signalé pour la première fois dans la ville centrale de Wuhan, dans la province centrale du Hubei, en Chine. 4 474 personnes ont été touchées par le virus dans le monde, dont 4 409 en Chine.

Des dizaines de cas ont été signalés au Japon, en Corée du Nord, en Corée du Sud, en Thaïlande, aux États-Unis, à Singapour, en France, en Malaisie, en Australie et au Vietnam.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.