L’information fait déjà la Une de certains sites électroniques. Il s’agit en fait, d’éléments de la Marine royale de Tanger qui ont été « contraints d’utiliser leurs armes » pour arraisonner une embarcation pneumatique transportant de la résine de cannabis, selon le site arabophone Alyaoum24.

De son côté, le site semi-officiel Le360 qui cite « des sources informées », les éléments de la Marine royale sont intervenus, dans la matinée de ce lundi 27 janvier au niveau de Cap Spartel, ont d’abord tiré des balles de sommation, mais les trafiquants ont refusé d’obtempérer.

+ Une vingtaine de colis qui dépassent 500 kgs +

L’embarcation transportait 4 hommes de Tanger et une vingtaine de colis de drogue dont le poids total dépasserait les 500 kilogrammes à destination du marché espagnol, selon la même source.

« De ce fait, il n’y avait pas d’autre choix que de tirer sur l’embarcation pneumatique. L’un des quatre trafiquants a été blessé et a succombé aux urgences de l’hôpital Mohammed V, ajoutent nos sources, alors que deux autres (blessés) y ont également été admis », précise la même source.

La Gendarmerie royale a pris le relais pour ouvrir une enquête sous la supervision du parquet compétent pour faire la lumière sur cette affaire, ajoute la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.