Verdict. La cour d’appel de Rabat a condamné, samedi 25 janvier, 15 accusés – – impliqués dans le vol de plusieurs montres de valeur du roi au palais de Marrakech- -, à des peines allant de 6 à 15 ans de prison pour, en autres autres, « constitution de bande criminelle », « vol qualifié » et « corruption ».

Selon le correspondant, du site arabophone Hespress, qui a assisté à l’annonce du verdict, le tribunal a condamné la principal suspecte, « Sakina » qui travaillait à l’intérieur du palais de Marrakech, et « Seif-Eddine » à 15 ans de prison, tandis que « Touhami » et « Boutaleb » ont écopé 12 ans de prison chacun.

Par ailleurs, El Chatibi » et « El Yazghi » ont été condamnés 10 ans d’emprisonnement et « Al Ayoubi » à 8 ans de détention.

La cour a également condamné « Azmani », « Kabir » et « Ouahrach » à 5 ans de prison, alors que « Lahlou » et « Moad » à 4 ans et Benghanem à 6 ans de prison ferme.

+ 36 montres de luxe dérobées +

Selon de nombreuses sources médiatiques, « Sakina », une femme de ménage, faisait fondre les montres volées pour revendre la matière première à des boutiques spécialisées dans le commerce de l’or, avant de commencer à les vendre en l’état.

Elle était accusée d’avoir dérobé 36 montres de luxe. Les quatorze autres condamnés, tous des hommes, sont des détaillants d’or et des intermédiaires, ajoute-t-on.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.