La police de Ceuta a arrêté un individu, d’origine marocaine, qui était recherché pour vol, violence et agression sexuelle à Ourense en Galice, au nord de l’Espagne. Son complice (I. A. B.) a également était mis sous les verrous, il serait de nationalité roumaine.

L’enquête policière se poursuit pour déterminer les circonstances de ce drame, et arrêter un troisième individu impliqué dans l’affaire, selon le journal El Faro de Ceuta dans son édition de vendredi.

La victime, une femme d’origine marocaine, avait rencontré ses agresseurs en janvier 2017, pour l’achat d’un smartphone. Le mis en cause marocain (A.N.) aurait ainsi menacé la femme avec un couteau afin de lui dérober 96 euros en liquide, ses cartes bancaires et son téléphone portable, précise la même source.

Les trois voyous ont ensuite obligé la femme à se déshabiller. Et après avoir été tabassée puis abusée sexuellement, ils l’ont menacé de mort, si elle les dénonçait à la police.

Quelques jours plus tard, la victime s’est présentée au commissariat de la ville galicienne afin de porter plainte. Un avis de recherche a été lancé à l’encontre des criminels, dont 2 ont été arrêtés par la police du présidé occupé de Ceuta, ajoute la même source.

Transférés à Ourense, les deux accusés sont actuellement détenus en attendant leur procès, qui aura lieu dans les semaines qui viennent.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.